COMMANDE TEMPORAIREMENT INDISPONIBLE

Nos stocks de sont en cours de transfert dans un autre dépôt. Nous ne pourrons donc vous livrer avant début septembre. C’est pour cela qu’il est temporairement impossible d’ajouter ce contenu à votre panier. Nous vous invitons à commander la version numérique de ce produit, ou de revenir début septembre passer votre commande.

Merci de votre compréhension

© P. Mauduit

Sur la ligne L du Transilien, une Z 6400 évolue sur le viaduc de Marly-le-Roi.

Renouvellement du viaduc de Marly-le-Roi

12 avril 2017
- -
Par : P. Mauduit

Inauguré le 5 mai 1884 par la Compagnie de l’Ouest lors du prolongement de la ligne de Saint- Cloud à Marly-le-Roi, le viaduc de Marly va faire l’objet de travaux visant à remplacer le tablier construit par les ingénieurs Luneau et Cabarrus. Cette décision prise suite au vieillissement des installations va entraîner deux ans et demi de travaux durant lesquels plusieurs opérations vont être effectuées.

La première étape prévue par SNCF Réseau va consister dans un premier temps à installer des palées provisoires autour des piles du pont. Elles vont servir d’échafaudage, ainsi que de plate-forme pour poser, plus tard, le nouveau tablier en maçonnerie à côté de celui existant.

La deuxième étape va comprendre la construction ainsi que le lançage du tablier en maçonnerie. Une technique qui consiste à déposer ce dernier sur les piliers du pont. Dans le cas du viaduc de Marly, le nouveau tablier ne sera pas installé directement sur les piliers du pont, mais sur les palées provisoires au  moyen de la technique décrite ci-dessus. À la fin de cette étape, les deux tabliers seront côte à côte et à la même hauteur.

L’étape suivante consistera donc au ripage de la plate-forme à changer. Le tablier d’origine, va ainsi être déplacé sur le côté afin de laisser place au nouveau tablier. Dans le même temps, ce dernier prendra la place de l’ancien. Cette troisième étape va demander sept semaines d’interruption de trafic pendant les vacances d’été de 2018.

Enfin aura lieu le délançage du tablier métallique. Ce dernier sera évacué des palées de la même manière que le tablier en maçonnerie a pris place sur les palées.

L’étape finale constituera alors au retrait des palées, ainsi qu’à la remise en état des infrastructures. Elle sera accompagnée d’un traitement paysager des alentours. À terme, la mise en place de ce nouveau tablier devrait permettre une réduction des nuisances sonores, ainsi que la mise service des Francilien sur la ligne.

Cependant, la ligne comporte de nombreux autres ouvrages d’arts, dont plusieurs tunnels. Or, pour le moment, le gabarit de ces tunnels est trop étroit pour qu’une Z 50000 puisse l’emprunter. Il est donc fort probable que, même après la mise en place du nouveau tablier, les Z 6400 ne seront pas immédiatement évincées de la ligne. La fin des travaux est prévue pour 2019. D’un coût de 69 millions d’euros, ils sont financés intégralement par SNCF Réseau.



Sur le même sujet

Commenter l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

NOS NEWSLETTERS

  • La lettre du cheminot

    Chaque semaine, recevez les infos les plus populaires dans le monde des cheminots actifs

  • La lettre du groupe

    La Vie du Rail vous informe de ses nouveautés, la sortie de ses magazines, livres, événements ...

  • La News Rail Passion

    Recevez toutes les actus du magazine, les dossiers spéciaux, les vidéos, le magazine dès sa parution

  • La Boutique

    Nouveautés, offres exclusives, faites partie du club privilégiers des clients de la boutique de la Vie du Rail

EN SAVOIR PLUS