COMMANDE TEMPORAIREMENT INDISPONIBLE

Nos stocks de sont en cours de transfert dans un autre dépôt. Nous ne pourrons donc vous livrer avant début septembre. C’est pour cela qu’il est temporairement impossible d’ajouter ce contenu à votre panier. Nous vous invitons à commander la version numérique de ce produit, ou de revenir début septembre passer votre commande.

Merci de votre compréhension

© B. Collardey

TGV Lyria Lausanne - Paris à Mesnay- Arbois, dans le Jura. Son terminus était Paris-Est pendant l’opération coup de poing (10 septembre 2016).

Paris-Lyon : un week-end de délestages exceptionnels pour une gare morte

18 avril 2017
- -
Par : Bernard Collardey

Cette grande gare parisienne, ses annexes de Paris-Bercy et de la gare souterraine du RER ont été totalement immobilisées les samedi 18 et dimanche 19 mars, aucun train de voyageurs ne circulant entre Villeneuve-Saint- Georges et Paris, pour permettre la mise en service du PAI (poste d’aiguillage informatisé) remplaçant les actuels postes 1-2, électriques à leviers d’itinéraires (Peli) de type Thomson datant de 1932, 1933. Un plan de transport extraordinaire pour ces deux jours a été mis sur pied par la SNCF très en amont, afin de compenser l’élimination des liaisons TGV, Intercités, TER et Transilien au départ et à l’arrivée à Paris-Lyon.

L’objectif étant de préserver les plus utilisées en allégeant toutefois notablement le volume des fréquences, avec des reports dans d’autres gares parisiennes et de la périphérie, en fonction de leurs possibilités et des lignes y aboutissant. Mais certaines destinations à moindre trafic ont dû être abandonnées. C’était le cas des TGV Paris – Besançon – Mulhouse, Paris – Saint-Étienne, iDTGV Sud- Est, Paris – Fribourg-en-Brisgau, Paris – Milan, Paris – Barcelone, Paris – Évian-les-Bains/Saint- Gervais (périodique d’hiver).

Les dispositions prises, tout à fait inhabituelles, ont revêtu un caractère unique. Elles ont eu des conséquences sévères sur les habitudes de la clientèle et provoqué inévitablement un allongement plus ou moins important des temps de parcours.

Nous résumons ci-après les mesures retenues pour les différents types de liaisons dans le sens Paris – Province, la réciproque étant valable en sens inverse.



Sur le même sujet

  • © Bernard Collardey

    Clap de fin pour les BB 8500

    25 avril 2017 - Materiel

    Amorcé à la fin des années 90, le déclin de cette série de machines, née en 1964, a connu son dernier acte en décembre 2016 avec le retrait des deux...

  • © Alstom/SP

    Mexique : le premier Metropolis livré à Guadalajara

    25 avril 2017 - Materiel

    Alstom, en partenariat avec CPVM, a livré le 24 janvier au SCT (Secretaria de Comunicaciones y Transporte) le premier des 18 trains Metropolis qui circuleront sur la nouvelle ligne 3...

  • © L. Levert

    11 nouveaux Kiss pour les CFL

    22 avril 2017 - Materiel

    Les CFL avaient affecté, en décembre 2014, les huit Kiss série 2300 commandés à Stadler en 2010 à la relation Luxembourg - Trèves - Coblence suite à la suppression des...

  • © S. Lucas

    Seconde carrière en Serbie pour les Be 4/6 bâlois

    18 avril 2017 - Materiel

    Un an après la radiation des derniers tramways Düwag de la BVB (Basler Verkehrs-Betriebe), c’est le tour aujourd’hui des premiers Be 4/6 qui, comme leurs prédécesseurs, retrouvent une nouvelle fonction...

  • © L. Levert

    Les ÖBB commandent des Talent 3 à Bombardier

    17 avril 2017 - Materiel

    Les Chemins de fer autrichiens (ÖBB) ont passé commande fin décembre 2016, pour un montant de 150 millions d’euros, de 21 automotrices électriques Talent 3 à Bombardier Transportation. Ces automotrices,...

  • © Marc Carémantrant

    Rénovation des V2N picardes

    15 avril 2017 - Materiel

    Depuis 2016 et jusqu’en 2022, la région des Hauts-de- France rénove ses voitures V2N utilisées en Picardie sur des trains très chargés des axes Paris - Creil - Amiens/Saint-Quentin. Les...

Une Commentaire

  1. Gunturk Ustun 19 avril 2017 13 h 22 min

    L’un des monuments mythiques et plus actifs que jamais du système ferroviaire français, la gare de Lyon est le terminus parisien des TGV SNCF Sud-Est, Centre-Est et du Transilien ligne R. Et dans cette gare tellement importante (y compris ses petites soeurs, la gare de Bercy et la gare souterraine du RER), une rare et grandiose opération a eu lieu le week-end des 18 et 19 mars dernier pour la mise en place d’une nouvelle “tour de contrôle” ferroviaire en supplantant ses historiques deux PCC (dont leur destin reste à deviner). Pendant cette exploitation importante, le terminus parisien est resté ouvert mais sans trains partants et arrivants. Avec l’orchestration bien programmée et conduite de la SNCF (Réseau & Moblité) et ses partenaires commerciaux, le nouveau PAI a pu commencé à fonctionner pour la gestion des trains du réseau concerné sans problème. Chère gare du Paris-Nord; c’est ton tour de changer d’habits et d’habitudes maintenant!

    Répondre

Commenter l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

NOS NEWSLETTERS

  • La lettre du cheminot

    Chaque semaine, recevez les infos les plus populaires dans le monde des cheminots actifs

  • La lettre du groupe

    La Vie du Rail vous informe de ses nouveautés, la sortie de ses magazines, livres, événements ...

  • La News Rail Passion

    Recevez toutes les actus du magazine, les dossiers spéciaux, les vidéos, le magazine dès sa parution

  • La Boutique

    Nouveautés, offres exclusives, faites partie du club privilégiers des clients de la boutique de la Vie du Rail

EN SAVOIR PLUS