COMMANDE TEMPORAIREMENT INDISPONIBLE

Nos stocks de sont en cours de transfert dans un autre dépôt. Nous ne pourrons donc vous livrer avant début septembre. C’est pour cela qu’il est temporairement impossible d’ajouter ce contenu à votre panier. Nous vous invitons à commander la version numérique de ce produit, ou de revenir début septembre passer votre commande.

Merci de votre compréhension

© B. Collardey

Le train de renouvellement suisse Scheuchzer en opération dans la vallée de la Loire entre Vorey et Retournac (5 août 2017).

La VU Le Puy – Firminy se modernise

13 novembre 2017
- -
Par : B. Collardey

Cette artère de 71 km à cheval sur les départements de la Haute-Loire et de la Loire traverse le Velay en suivant le plus souvent le cours tortueux de la Loire supérieure. Partagée entre les régions de Clermont-Ferrand et Lyon avec limite au Km 117,000, à la réforme des structures de la SNCF en 1972 elle a été dotée en 1987 du BAPR -S de voie banalisée en remplacement du cantonnement téléphonique. Eu égard au niveau de circulation, assez faible, le trafic marchandises étant déclinant, les voies d’évitement des gares de Lavoûte-sur-Loire, Saint-Vincent-le-Château, Chamalières, Pont-de-Lignon et Le Pertuiset ont été déposées. Seules celles de Vorey, Retournac, Bas-Monistrol et Aurec ont été conservées et transformées en voie directe type SNCF. En 2014, au titre du Plan rail Auvergne, une première phase de rénovation de la ligne, dont les équipements étaient vieillissants, a été engagée, avec coupure totale du trafic et substitution routière de février au 31 août. D’un coût de 48 millions d’euros, les travaux ont concerné :
– le renouvellement voie-ballast de 36 km de voie entre Le Puy et Vorey, Bas-Monistrol et Aurec avec LRS sur traverses béton monoblocs, mettant en jeu 85 000 t de ballast ;
– le confortement des structures de cinq tunnels,
– le remplacement d’un tablier de pont ;
– la réfection de l’étanchéité de 19 ouvrages d’art ;
– la sécurisation de parois ro- cheuses par mise en place de grillages plaqués et écrans pare-blocs sur 30 sites sujets à éboulements rocheux.
Au programme de 2017 restait à traiter l’intergares Vorey – Bas-Monistrol, soit 29 km, où le plafond a dû être ramené à 65 km/h, entraînant une nouvelle coupure de l’exploitation du 4 avril au 10 décembre. Outre le remplacement de la voie usagée, avec utilisation d’un train de renouvellement fourni par la firme suisse Scheuchzer, il est prévu des interventions sur 18 ouvrages d’art dont les neuf tunnels de Vorey, Chambon, Leyret, Boutère, La Bourrange (galerie), Confolens, Nantet, Chazelles, Gournier, à conforter, et 17 ouvrages en terre. Une noria de cars est engagée pour acheminer les voyageurs des TER supprimés entre Firminy et Le Puy, certains ne desservant que Bas-Monistrol. À l’issue des travaux un relèvement de vitesse de 85 à 100 km/h est envisagé.



Sur le même sujet

Commenter l'article

NOS NEWSLETTERS

  • La lettre du cheminot

    Chaque semaine, recevez les infos les plus populaires dans le monde des cheminots actifs

  • La lettre du groupe

    La Vie du Rail vous informe de ses nouveautés, la sortie de ses magazines, livres, événements ...

  • La News Rail Passion

    Recevez toutes les actus du magazine, les dossiers spéciaux, les vidéos, le magazine dès sa parution

  • La Boutique

    Nouveautés, offres exclusives, faites partie du club privilégiers des clients de la boutique de la Vie du Rail

EN SAVOIR PLUS