• © L. Thomas

    À Maréchal-Juin, le dernier jour de circulation, la rame 512 sort de la boucle de retournement avec un bandeau « service terminé » de circonstance (31 décembre 2017).

  • © L. Thomas

    La rame 500 franchit l’Orne sur le pont Churchill (10 mai 2017).

  • © L. Thomas

    La rame 510 part pour Nancy… (25 janvier 2018).

L’adieu de Caen au TVR

12 avril 2018
- -
Par : Laurent Thomas

Le 31 décembre 2017 aura vu les ultimes circulations du TVR de Caen. En dépit des problèmes d’exploitation qu’a pu poser ce matériel, en raison de défauts de conception rédhibitoires, les Caennais n’ont pas voulu le voir partir dans l’indifférence pourtant annoncée. Retour sur ce triste final et sur 15 ans de carrière à parcourir les rues de la ville.

La météo de ce dernier jour de décembre fut exécrable mais le TVR assura ce jour-là son service comme un autre jour. Enfin, ça, c’était sur le papier car dans les faits, ce ne fut pas tout à fait la même chose. Car de nombreux observateurs ont comme souvent oublié le côté humain des choses et ce matériel ne pouvait pas, ne devait pas partir dans l’indifférence. Une journée très particulière, bien sûr, et pleine d’émotion pour l’ensemble du personnel du réseau. De nombreux conducteurs (actuels ou anciens) avaient fait le déplacement soit pour tenir les commandes une dernière fois, soit simplement pour partager ce moment d’histoire. Il en est de même pour la présence de nombreux membre des équipes de maintenance et d’entretien qui œuvreront sans relâche pour tenir en exploitation ce matériel. Pied de nez à ceux qui, dès 2012, prédisaient sa fin bien avant 2017. Mais la plus grosse surprise peut-être ce jour-là sera la présence de nombreux Caennais qui n’hésitè­rent pas à venir simplement effectuer un ultime voyage.
L’émotion était palpable dans les rames et il ne fut pas rare de voir au cours de cette journée des discussions très spontanées se créer entre les agents et les clients, évoquant souvenirs et anecdotes. Mal­gré la pluie et le vent, le public était là, signe d’un attachement probablement insoupçonné pour beaucoup. Cette journée se conclura par une ultime marche à destination de Hérouville-Saint-Clair, terminus de la ligne B. C’est la rame 506 qui aura donc l’honneur d’assurer cet adieu où chaque arrêt sera marqué par un concert de klaxon. À son bord, Rodolphe Thomas, vice-président du conseil régional de Normandie en charge des transports, et premier vice-président de la Communauté d’agglomération Caen-la-Mer, qui souhaitait simplement montrer par sa présence son émotion à voir partir ces rames, lui qui assista à l’inauguration de 2002, mais aussi remercier l’ensemble du personnel du réseau pour ces 15 années pas toujours faciles. Peu avant 20 h 00, la rame



Sur le même sujet

Commenter l'article

NOS NEWSLETTERS

  • La lettre du cheminot

    Chaque semaine, recevez les infos les plus populaires dans le monde des cheminots actifs

  • La lettre du groupe

    La Vie du Rail vous informe de ses nouveautés, la sortie de ses magazines, livres, événements ...

  • La News Rail Passion

    Recevez toutes les actus du magazine, les dossiers spéciaux, les vidéos, le magazine dès sa parution

  • La Boutique

    Nouveautés, offres exclusives, faites partie du club privilégiers des clients de la boutique de la Vie du Rail

EN SAVOIR PLUS