fbpx

Nouveau !

Historail, le magazine pour les passionnés de l'histoire ferroviaire édité par La Vie du Rail, lance sa newsletter !
Recevez chaque lundi, le meilleur de l'histoire ferroviaire.

© L.-J. Artis

Sur la commune de Leuc, entre Carcassonne et Limoux, ballast, remblai et clôture ont été emportés par les eaux (15 octobre 2018).

Inondations dans l’Aude : le bilan des dégâts sur le réseau

25 janvier 2019
- -
Par : L.-J. Artis

Le 15 octobre 2018, une pluie diluvienne déclenchait les pires inondations qu’ait connues ce département. Sa moitié nord et la vallée de l’Aude étaient ravagées en pleine nuit. La montée brutale des cours d’eau entraînait des destructions estimées à 220 millions d’euros, un bilan humain de 12 victimes, 53 coupures de routes et celle du canal du Midi. Le réseau ferré n’a pas été épargné. Les axes les plus impactés ont été Carcassonne – Lézignan et la ligne Carcassonne – Quillan.
Sur Carcassonne – Limoux (limite actuelle de la section exploitée remise à neuf en 2017), le secteur de Leuc est le plus touché. Sur de longs tronçons, la violence des flots a emporté le ballast et une partie des remblais, laissant pendre la voie sur plusieurs mètres en de nombreux endroits. La stabilité des ouvrages d’art sera à vérifier avant réouverture. Les travaux ne pourront être envisagés qu’après la fin des réparations sur l’axe sud, qui mobilise toutes les équipes Infra.
Sur Bordeaux – Marseille les dégâts sont multiformes, particulièrement entre Carcassonne et Trèbes. Les déblais ont été envahis par l’éboulement des talus, obstruant voies et fossés. Certains remblais ont été partiellement emportés et sont à reprendre. En de nombreuses zones, les voies ont été polluées et déstabilisées, nécessitant de lourds travaux d’urgence. Seule la voie 2 a pu être rendue à la circulation, sous régime de VUT au moins jusqu’au 19 novembre. Un nombre réduit de trains circulent dans ces conditions d’exploitation et accusent des retards de 50 min minimum.
Même les poteaux caténaires, ancrés dans ces terrains gorgés d’eau, ont été déstabilisés, imposant d’en étayer un grand nombre pour assurer la sécurité des circulations, particulièrement vers Berriac. Nous reviendrons plus en détail sur ces évènements et la remise en état des installations.



Sur le même sujet

Commenter l'article

NOS NEWSLETTERS

  • La lettre du groupe

    La Vie du Rail vous informe de ses nouveautés, la sortie de ses magazines, livres, événements ...

  • La News Boutique

    Nouveautés, offres exclusives, faites partie du club privilégié des clients de la boutique de la Vie du Rail

  • La News Photorail

    Recevez une fois par mois nos actualités (nouvelles photographies ou affiches touristiques rajoutées sur le site) et nos offres ponctuelles (promotions…)

  • La News Rail Passion

    Recevez chaque mercredi toutes les actus du magazine, les dossiers spéciaux, les vidéos, le magazine dès sa parution

  • La lettre du cheminot

    Recevez chaque jeudi les infos les plus populaires dans le monde des cheminots actifs

  • La News Historail

    Recevez chaque lundi les derniers dossiers en ligne et le magazine dès sa parution

EN SAVOIR PLUS