COMMANDE TEMPORAIREMENT INDISPONIBLE

Nos stocks de sont en cours de transfert dans un autre dépôt. Nous ne pourrons donc vous livrer avant début septembre. C’est pour cela qu’il est temporairement impossible d’ajouter ce contenu à votre panier. Nous vous invitons à commander la version numérique de ce produit, ou de revenir début septembre passer votre commande.

Merci de votre compréhension

  • © Marc Carémantrant

    Vue générale de la rame 902 L, Z 56903/04 ; la livrée présentée ici n’est pas la livrée définitive ; noter les bandeaux carmillon sur les portes d’accès (toutes les photos sont du 22 février 2017 à l’usine Bombardier de Crespin).

  • © Marc Carémantrant

    Les officiels avec la maquette de cette rame qui laisse entrevoir la livrée définitive.

  • © Marc Carémantrant

    Intercirculation large sans portes vue d’un VI 1N vers un VI 2N

Le Regio 2N en version francilienne

18 mai 2017
- -
Par : Marc Carémantrant

Présenté fin février, ce matériel est proche du Regio 2N TER, mais avec des aménagements rappelant plutôt le Francilien. Il devrait entrer en service commercial fin 2017-courant 2018, sur la ligne R du Transilien (Paris – Montereau/Montargis).

Le 22 février, la région Île-de- France, le Stif, la SNCF et Bombardier ont présenté officiellement la version francilienne du Regio 2N qui doit entrer en service commercial fin 2017 sur la ligne R du Transilien.

Extérieurement, cette version ressemble évidemment à toutes les autres : alternance de véhicules à un et deux niveaux, rame articulée, chaîne de traction asynchrone triphasée, motorisation répartie sur trois bogies bimoteurs, puissance globale de 2,4 MW, vitesse de 160 km/h. Ici, la région a opté pour la version longue : 110 m avec huit véhicules. Numérotées dans la sous-série Z 57000, les rames sont repérées par l’appellation « 9xx L ».

La livrée extérieure, adaptée au volume du Regio, s’inspire très largement des livrées dites « carmillon- Stif » du Francilien et des Z 2N rénovées du RER C. Par contre, au niveau des portes d’accès, la couleur carmillon ne recouvre pas la totalité de la largeur de cette porte mais dépasse en partie haute. De même, les deux bandes grises (claire et anthracite) sont inversées : le gris anthracite est entre les deux rangées de baies. Comme pour les Z 2N, la feuille verte du Transilien n’apparaît pas. À noter que la rame présentée le 22 février, la 902 L, n’avait pas encore reçu sa livrée définitive. De plus, la présidente de la région, Valérie Pécresse, a émis le souhait d’un visuel plus marqué de la présence de la région et du Stif.

Les aménagements intérieurs s’inspirent à la fois de la gamme Regio 2N du TER et du Francilien. Mais cette version présente quelques spécificités liées à l’exploitation en Île-de-France. Les sièges sont de type Regio 2N. Dans les salles hautes et basses, l’appui-tête est incorporé mais de taille inférieure au dossier, contrairement au Francilien. L’aménagement est de type périurbain, c’est-à-dire en disposition 2 + 3 dans les salles des véhicules à deux niveaux. Il y a des accoudoirs amovibles en nombre variable selon la configuration. Sous ces accoudoirs sont installées des prises de courant (une pour deux ou deux pour trois) : une première pour du matériel Île-de-France !

Monoclasse, la rame offre 520 places assises et 62 strapontins, soit 582 places. C’est l’offre la plus élevée du parc Regio 2N dans la gamme L. Avec les emplacements debout, la capacité d’un élément est de 1 040 voyageurs.

Dans un véhicule intermédiaire à deux niveaux, on trouve quatre places en vis-à-vis côté intercirculation face à l’escalier donnant accès à la salle inférieure. Il y a 58 places dans cette salle, alors que la salle supérieure propose 55 places. La plupart des sièges sont en vis-à-vis et il faut noter que, de part et d’autre du couloir, les travées sont décalées. La moitié des intercirculations comportent des portes normalement ouvertes, pouvant être fermées par le personnel d’accompagnement ou de conduite en cas d’anomalie pour isoler un ensemble véhicule un niveau-véhicule deux niveaux. Ces intercirculations, déjà larges par construction (1,44 m au sol et 1,80 m aux épaules), sont rendues encore plus fluides par la disposition en 2 + 1



Sur le même sujet

  • © Bombardier/SP

    Un monorail automatique Bombardier pour Bangkok

    19 novembre 2017 - Materiel

    Bombardier vient d’annoncer la signature de deux contrats pour la fourniture de son Innovia Monorail 300 au réseau de Bangkok. Destiné à équiper deux lignes de la capitale thaïlandaise, le...

  • © Marius d’Oriano

    Le locotracteur 407 des CFC en ordre de marche

    17 novembre 2017 - Materiel

    L’odyssée de la mise en service en bonne et due forme des locotracteurs corses s’achève. Le seul qui était encore en phase de test, le 407, est devenu désormais pleinement...

  • © L. Levert

    Allemagne : HzL et Sweg fusionnent

    11 novembre 2017 - Materiel

    Les opérateurs allemands, Sweg (Südwestdeutsche Verkehrs-Aktiengesellschaft), qui trans­porte 61 millions de passagers par an, et HzL (Hohenzolleriche Landesbahn AG), qui transporte 14 millions de passagers par an, vont fusionner au...

  • © F. Depecker

    L’adieu aux CC 72100

    06 novembre 2017 - Materiel

    Après 50 ans de bons et loyaux services, le voyage des mythiques CC 72000 s’est terminé le lundi 28 août à 8 h 31 en gare de Paris-Est. Toutes les...

  • © M. Carémantrant

    Le Regio 2N-Île-de-France arrive

    03 novembre 2017 - Materiel

    Le technicentre de Villeneuve a reçu le 19 septembre la première rame Regio 2N destinée à la ligne R. Il s’agit de la 003 R (Z 570005/06), qui n’a pas...

  • © B. Vieu

    La ligne Quimper – Landerneau rajeunit

    01 novembre 2017 - Materiel

    Du 11 décembre 2016 au 9 décembre 2017, la ligne à voie unique et à traction autonome de 84,4 km reliant Quimper à Landerneau est fermée pour un RVB sur...

5 Commentaires

  1. Güntürk Üstün 19 mai 2017 14 h 07 min

    Les rames ‘Regio 2N’ commandées par le STIF et la SNCF qui remplaceront notamment ceux que l’on appelle les “petits gris” (les Z 6100), seront livrés à partir de fin d’automne 2017 et déployés sur la ligne R du réseau Transilien (Gare de Lyon, Melun, Montereau, Montargis). Fin 2018, la totalité de la ligne sera desservie par des Regio 2N qui comporteront 1.746 places assises et pourront transporter un total de 3.120 personnes. Ces nouveaux trains offriront un meilleur confort pour les voyageurs avec l’existence des sièges plus larges et “anti-lacération”. Ils seront également dotés d’un système de comptage qui permettra aux voyageurs de connaître le taux de remplissage. Les Regio 2N seront en outre équipés d’un système d’information embarqué (qui permet les annonces visuelles et sonores à bord) et de places de vélo. À noter enfin que l’accès des personnes à mobilité réduite sera facilité et que des espaces pour les voyageurs en fauteuil roulant seront aménagés.

  2. Güntürk Üstün 26 mai 2017 18 h 29 min

    Les nouvelles rames Regio 2N, construites en France par la société canadienne Bombardier, équiperont la ligne R du Transilien à partir de décembre prochain. En tout, 42 unités multiples électriques à deux niveaux de type Regio 2N seront ainsi mises en service sur la ligne R qui dessert le sud de l’Île-de-France (Melun, Montargis, Montereau) et est empruntée par près de 70 000 voyageurs par jour. Ces 42 Regio 2N d’une longueur de 110 mètres, remplaceront les trains inox et l’ensemble des Z2N affectées à la ligne R sur une période de 12 à 18 mois. Ils permettront de constituer des trains d’une longueur maximale de 330 mètres, pouvant accueillir plus de 3000 voyageurs au total. C’est certainement une bonne nouvelle pour les usagers de ligne R, l’une des plus faibles en termes de taux de ponctualité du réseau Transilien.

  3. Güntürk Üstün 29 mai 2017 15 h 58 min

    Les premières rames de ces nouvelles automotrices électriques régionales à deux niveaux de Bombardier, baptisées “Regio 2N”, seront mises en service à partir de décembre 2017. L’arrivée intégrale des 42 nouveaux trains devrait être effective d’ici 2019. Ils offriront un meilleur confort avec des sièges plus larges, des espaces pour les usagers en fauteuil roulant, un système de chauffage-climatisation de haut niveau ou encore la vidéoprotection à bord. Ainsi, la SNCF sera enfin capable de remplacer l’ensemble des ses rames vétustes circulant toujours sur le réseau du Transilien R. C’est un investissement entièrement financé par le STIF, pour ces Regio 2N qui permettront de constituer des trains d’une longueur maximale de 330 mètres, pouvant accueillir 1 746 voyageurs assis et 3 120 voyageurs au total, soit plus que les Z2N qui roulent actuellement sur la ligne R. Et pour terminer, il faut souligner que les rames Regio 2N regroupent les technologies ECO4 de Bombardier pour répondre aux préoccupations clés des exploitants, que sont l’efficacité énergétique et le respect de l’environnement.

  4. Renaud 9 juin 2017 22 h 11 min

    Petite correction, ce ne sont pas des moteurs asynchrones mais bien des moteurs synchrones à aimant permanent qui équipent le R2N. Il y a 6 moteurs autoventilés d’une puissance de 400kW chacun.

Commenter l'article

NOS NEWSLETTERS

  • La lettre du cheminot

    Chaque semaine, recevez les infos les plus populaires dans le monde des cheminots actifs

  • La lettre du groupe

    La Vie du Rail vous informe de ses nouveautés, la sortie de ses magazines, livres, événements ...

  • La News Rail Passion

    Recevez toutes les actus du magazine, les dossiers spéciaux, les vidéos, le magazine dès sa parution

  • La Boutique

    Nouveautés, offres exclusives, faites partie du club privilégiers des clients de la boutique de la Vie du Rail

EN SAVOIR PLUS