fbpx

Soyez au courant des nouveautés et des promotions exclusives

de la Boutique de la Vie du rail

en vous inscrivant à notre newsletter hebdomadaire !

  • © M. Carémantrant

    Sur le viaduc du bras de Passy, inspection de l’extérieur de la partie haute de l’arc à partir d’une nacelle posée sur une barge (18 septembre 2019).

  • © M. Carémantrant

    La rame d’inspection des tunnels (4 septembre 2019).

  • © M. Carémantrant

    Un train du RER C passe au niveau de la zone de confortement d’un mur de soutènement à Choisy-le-Roi le long de la Seine, huit chevalets ont été posés sur des micropieux (12 octobre 2019).

Aux petits soins des ouvrages d’art

17 décembre 2019
- -
Par : Marc Carémantrant

Les ouvrages d’arts ferroviaires, à la différence des routiers, souvent négligés, font l’objet d’un minutieux suivi de la part de SNCF Réseau, comme l’illustrent quelques exemples récents…

Au sein des infrastructures, les ouvrages d’art sont un cas à part. Leur entretien nécessite des compétences particulières, des moyens dédiés et un budget non négligeable. De plus, certaines opérations ont rapidement des conséquences sur la circulation des trains (ralentissements ou arrêts). Chez SNCF Réseau, la politique de maintenance est bien codifiée. Tout commence par la connaissance du patrimoine. Chaque ouvrage est répertorié : ligne, positions kilométriques, dimensions, construction, accès, photographies. Toutes les interventions sont mentionnées et font l’objet d’un procès-verbal. Enfin, les conditions de circulation sont précisées : nombre de voies, type de pose, particularités éventuelles, type de matériel roulant, tonnage autorisé, vitesse de franchissement, etc.
Tout au long de sa vie, chaque ouvrage fait l’objet d’une surveillance à plusieurs niveaux. La surveillance courante est assurée par tout agent et notamment les agents de la voie lors de leurs tournées d’inspection. Des visites d’inspections détaillées, programmées sur des cycles de trois, six ou neuf ans en fonction du type d’ouvrage, permettent d’examiner en détail l’ensemble de l’ouvrage. L’opération est réalisée par des agents qualifiés assistés si besoin d’experts. Si l’état de l’ouvrage ou son évolution le nécessite, une surveillance renforcée peut être mise en œuvre selon un rythme adapté. Enfin, pour certains événements comme des intempéries, des crues ou du grand froid, une surveillance particulière est organisée.
De la même façon, chaque ouvrage fait l’objet d’opérations de maintenance. SNCF Réseau y consacre 50 millions d’euros par an. Entretien courant comme le curage des caniveaux, le retrait de la végétation ou le rejointoiement des maçonneries ; entretien préventif comme l’étanchéité ou la peinture ; entretien correctif pour des réparations.
Lorsque l’entretien ne suffit plus, l’ouvrage peut être remplacé. SNCF Réseau engage annuellement 180 millions d’euros pour cette régénération.



Sur le même sujet

Commenter l'article

NOS NEWSLETTERS

  • La lettre du groupe

    La Vie du Rail vous informe de ses nouveautés, la sortie de ses magazines, livres, événements ...

  • La News Boutique

    Nouveautés, offres exclusives, faites partie du club privilégié des clients de la boutique de la Vie du Rail

  • La News Photorail

    Recevez une fois par mois nos actualités (nouvelles photographies ou affiches touristiques rajoutées sur le site) et nos offres ponctuelles (promotions…)

  • La News Rail Passion

    Recevez chaque mercredi toutes les actus du magazine, les dossiers spéciaux, les vidéos, le magazine dès sa parution

  • La lettre du cheminot

    Recevez chaque jeudi les infos les plus populaires dans le monde des cheminots actifs

  • La News Historail

    Recevez chaque lundi les derniers dossiers en ligne et le magazine dès sa parution

EN SAVOIR PLUS