fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

X
laviedurail.com
© Luc Levert

Le TER Rémi 860657 Châteaudun - Tours, assuré par l’automoteur diesel X 72669/X 72670 quitte la gare de Châteaudun à 12 h 07 (21 juillet 2022).

La ligne Châteaudun – Tours est pérennisée

7 septembre 2022
- -
Par : Luc Levert

Menacée de fermeture, la ligne Châteaudun – La Membrolle-sur-Choisille a fait l’objet pendant 10 mois de gros travaux de rénovation, financés par l’État et la région Centre-Val de Loire, qui se sont achevés en juin 2022.

 

Six lignes menacées dans le Centre-Val de Loire

En 2018, une étude de SNCF Réseau préconisait la fermeture dans les sept ans de six lignes régionales : Châteaudun – La Membrolle- sur-Choisille, Chartres – Courtalain, Tours – Loches, Tours – Chinon, Salbris – Valençay et Bourges – Montluçon. En février 2020, la région Centre-Val de Loire et l’État ont signé un protocole d’accord, qui prévoyait que les travaux de pérennisation de ces lignes, d’un montant de 250 millions d’euros, seraient financés à 50 % par l’État, et à 50 % par la région.

En outre, la région financerait la totalité des travaux pour les lignes Tours – Chinon, Tours – Loches et Salbris – Valençay, et en récupérerait la gestion. Les travaux concernant la ligne Bourges – Montluçon seraient cofinancés par l’État et SNCF Réseau. Les travaux de rénovation des lignes Chartres – Courtalain, et Dourdan – Châteaudun – La Membrolle- sur-Choisille seraient financés à 50 % par l’État et à 50 % par la région.

 

10 mois de travaux

De fin août 2021 à juin 2022 se sont déroulés en deux étapes les travaux de modernisation de la ligne Dourdan – La Membrollesur- Choisille. Ces travaux visaient entre autres à : • supprimer les 30 km de ralentissement à 60 km/h et 40 km/h rendus nécessaires compte tenu de l’état de la voie à certains endroits et comportant encore dans certaines zones des rails double champignon de 1921 ; • assurer la pérennité de la ligne pour 15 ans pour les tronçons partiellement renouvelés et pour 25 ans pour les tronçons où la voie est entièrement renouvelée ; • réduire les bruits des circulations ferroviaires et améliorer le confort des voyageurs grâce à la pose de longs rails soudés ; • renforcer la sécurité de certains passages à niveau

RETROUVEZ L'INTEGRALITE DE L'ARTICLE DANS

Rail Passion n°299

Vous êtes abonné à RAIL PASSRail Pass est la formule d’abonnement
100% numérique du Groupe La Vie du Rail.

- Accès à tous les numéros en cours et aux archives
des magazines du groupe La Vie du Rail
(Rail Passion, La Vie du Rail hebdo et mag et Historail)

- Accès à toutes les vidéos en cours
et aux archives de Rail Passion.

Soit près de 1 000 numéros et 150 vidéos !
En savoir plus
ou vous avez acheté ce numéro ?
Connectez-vous pour pouvoir lire ce numéro en ligne.



Sur le même sujet

  • Rail Pass

    19 septembre 2022 -

    Retrouvez dans ce visuel les étapes importantes pour comprendre et s'abonner à notre offre numérique.   Un doute ? Une question ? N'hésitez pas à nous contacter : 01 49...

  • Le nouveau numéro de La Vie du Rail Magazine est disponible !

    16 septembre 2022 -

    Une nouvelle occasion de voyager et de prévoir de futures escapades ! En ce mois de septembre, retrouvez un dossier sur les journées européennes du patrimoine, un sur Bangkok qui...

  • Nos dernières parutions de 148 pages !

    13 septembre 2022 -

    Complétez votre collection avec ces numéros et hors-séries : La Vie du Rail Magazine Hors-série n°1 : Ce 1er Hors-série vient compléter merveilleusement les bimestriels de La Vie du Rail Magazine. C'est...

  • Le grand album du Chemin de Fer Corse – 75 ans d’évolution d’un réseau mythique

    10 septembre 2022 -

    Vous êtes amateur de chemins de fer secondaires ?  Cet ouvrage est fait pour vous ! Cet album de 448 pages au grand format 21 x 29,7 cm, propose un...

  • Nouveauté DVD à ne pas louper !

    08 septembre 2022 -

    Retrouvez dans ce nouveau DVD : La Transversale Nord-Est qui est un axe majeur du réseau ferré national, il relie Lille à Thionville. C’est la ligne principale assurant la liaison...

  • Quand venir dans notre boutique pendant cette période estivale ?

    29 juillet 2022 -

    Notre boutique reste ouverte du mardi au vendredi de 10h à 18h !   ⚠️ FERMETURE du mardi 9 août au vendredi 19 août inclus. La boutique en ligne reste...

3 Commentaires

  1. Güntürk Üstün 7 septembre 2022 16 h 46 min

    La ligne de Brétigny à La Membrolle-sur-Choisille est mise en double voie en 1901, puis électrifiée en 1924 (en 1500 volts), mais uniquement sur la section de Brétigny à Dourdan. Cette section fut intégrée dans la ligne C du RER en 1979. Au-delà de Dourdan, la ligne est à voie unique et à traction autonome.
    De 2009 à 2013, la ligne a fait l’objet d’importants travaux de régénération de la voie entre Dourdan et Notre-Dame-d’Oé dans le cadre du Contrat de Plan État-Région (CPER) 2007-2013. En 2022, de nouveaux travaux de modernisation sont effectués sur la ligne entre Dourdan et La Menbrolle pour un montant de 51.5 millions d’euros, qui a été financé à 59.75 % par la Région, 8.5 % par SNCF Réseau et 31.75 % par l’État.

  2. Güntürk Üstün 7 septembre 2022 16 h 52 min

    La ligne de Brétigny à La Membrolle-sur-Choisille est non électrifiée et à voie unique à partir de la gare de Dourdan – La Forêt, terminus d’une des branches du RER C. À Brétigny, elle se raccorde à la ligne de Paris-Austerlitz à Bordeaux-Saint-Jean. Du côté tourangeau, elle se raccorde au nord-ouest de Tours à la ligne de Tours au Mans.
    La LGV Atlantique a la particularité de lui être parallèle sur une quarantaine de kilomètres dans le département d’Eure-et-Loir, entre Auneau et Bonneval.
    Cette ligne supporte des trafics de voyageurs (par TER et RER) et de fret. À la suite de la fermeture au trafic voyageurs et au déclassement de nombreuses autres lignes qui la croisait, elle est devenue assez isolée étant donné que, sur environ 200 km, on ne rencontre ni nœud ferroviaire, ni bifurcation. Ceci a toutefois changé avec la réouverture de la ligne de Chartres à Orléans qui la croise à Voves.

  3. Güntürk Üstün 7 septembre 2022 16 h 53 min

    Sur l’ensemble de sa section électrifiée, la ligne de Brétigny à La Membrolle-sur-Choisille est parcourue principalement par des Z 2N (Z 5600, Z 8800, Z 20500 et Z 20900) pour les missions du RER C jusqu’à la gare de Dourdan – La Forêt. Au delà, le matériel roulant est majoritairement composé d’autorails X 72500 à deux ou trois caisses pour le service TER, en provenance de Paris-Austerlitz.

Laisser un commentaire

NOS NEWSLETTERS

  • La lettre du cheminot

    Chaque semaine, recevez les infos les plus populaires dans le monde des cheminots actifs

  • La lettre du groupe

    La Vie du Rail vous informe de ses nouveautés, la sortie de ses magazines, livres, événements ...

  • La News Rail Passion

    Recevez toutes les actus du magazine, les dossiers spéciaux, les vidéos, le magazine dès sa parution

  • La Boutique

    Nouveautés, offres exclusives, faites partie du club privilégiers des clients de la boutique de la Vie du Rail

  • Photorail

    Recevez une fois par mois nos actualités (nouvelles photographies ou affiches touristiques rajoutées sur le site) et nos offres ponctuelles (promotions…)

EN SAVOIR PLUS