Nouveau !

Historail, le magazine pour les passionnés de l'histoire ferroviaire édité par La Vie du Rail, lance sa newsletter !
Recevez chaque lundi, le meilleur de l'histoire ferroviaire.

  • © Ph.-E. Attal

    Sur l’une des deux zones d’assemblage, un appareil de voie est en cours de montage (30 novembre 2018).

  • © Ph.-E. Attal

    En attendant d’avoir reçu livraison de son nouveau matériel roulant, SNCF Réseau loue des wagons-pupitres qu’on peut voir ici rangés le long de l’atelier (30 novembre 2018).

  • © Ph.-E. Attal

    Le rail passe entre les mâchoires de cette impressionnante presse (30 novembre 2018).

Un nouvel atelier à Moulin-Neuf pour les appareils de voies

19 mars 2019
- -
Par : Philippe-Enrico Attal

L’établissement SNCF Réseau de Moulin-Neuf, à Chambly (Oise), inaugure un nouvel atelier Horizon dédié aux appareils de voies. De nouvelles méthodes d’assemblage, d’acheminement et de pose permettent d’accompagner plus efficacement la régénération des aiguillages du réseau.

La régénération du réseau est en marche. Longtemps négligé, le renouvellement de l’infrastructure ferroviaire est en cours et les moyens sont à la hauteur de la tâche. Chaque jour, 15 000 trains transportent 5 millions de voyageurs et acheminent 250 000 t de marchandises en tout genre. Une telle charge demande un entretien constant pour éviter la dégradation rapide des équipements. La catastrophe de Brétigny en 2013 a tristement montré les conséquences d’un manque de maintenance des infrastructures. Le GPMR (Grand Plan de modernisation du réseau) lancé à la suite de cet accident vise à augmenter la performance et les capacités du réseau ferré tout en assurant les niveaux de sécurité nécessaires. Ces missions sont devenues primordiales à l’heure de la mise en concurrence qui se profile à court terme. Dès 2019, le marché voyageurs sera ouvert pour les lignes conventionnées, suivi en 2020 des lignes non conventionnées.
Dans ce contexte, le trafic est appelé à connaître une augmentation conséquente qu’un réseau vieillissant aurait du mal à supporter. SNCF Réseau, conscient des enjeux s’est engagé via Infrarail dans une vaste opération de modernisation étalée sur plusieurs années. Le contrat pluriannuel signé avec l’État prévoit un investissement de 34 milliards d’euros sur 10 ans dont 5,3 milliards pour 2018. Durant cette année, pas moins de 1600 chantiers ont ainsi été engagés portant sur la vérification de 4 000 km de caténaires, le renouvellement de 1 000 km de voies et le remplacement d’un peu moins de 500 appareils de voies. Pour faire face à ces enjeux, SNCF Réseau s’appuie sur ses différents établissements spécialisés répartis à travers le pays.
Parmi eux, Moulin-Neuf est con­­centré sur la production des appareils de voies. Il est déployé sur deux sites, Chamiers, en Dordogne, et surtout Chambly, dans l’Oise, où de vastes emprises de 64 ha ont permis de moderniser l’outil de production. C’est ainsi qu’un nouvel atelier Horizon entièrement dédié aux appareils de voies vient d’être inauguré fin novembre. Il permet de révolutionner les méthodes de conception, d’acheminement et de mises en place des aiguillages du réseau ferré. L’idée d’édifier un bâtiment permettant la mise en œuvre de techniques nouvelles s’est imposée face à la nécessité d’augmenter le nombre d’appareils de voies remplacés chaque année. De 330 en 2013, puis 400 en 2016, il atteint finalement aujourd’hui le nombre de 495. Ce sont donc 12 millions d’euros qui ont été in­­vestis dans le nouvel atelier, dont 8 millions pour la seule construction, une enveloppe réglée par SNCF Immobilier. Le bâtiment, de 120 m de long sur 35 m de large, offre une surface 4 300 m2 où toute la chaîne de montage est optimisée en concentrant les phases de production. Des ponts de 25 t complétés par des grues de 4 t permettent de déplacer facilement les différents éléments. Deux voies ferrées traversent le centre de l’atelier.
C’est en pièces détachées qu’arrivent les matériaux qui composeront le futur aiguillage. Horizon permet une fabrication sur mesure, s’adaptant aux différentes configurations rencontrées sur le réseau. Les rails sont livrés bruts, déplacés à l’aide des grues de 4 t avant d’être précisément découpés et adaptés selon chaque aiguillage. L’élément de rail arrive sur un tapis roulant jusqu’au niveau d’une impressionnante presse manœuvrée par un opérateur.



Sur le même sujet

Commenter l'article

NOS NEWSLETTERS

  • La lettre du groupe

    La Vie du Rail vous informe de ses nouveautés, la sortie de ses magazines, livres, événements ...

  • La Boutique

    Nouveautés, offres exclusives, faites partie du club privilégié des clients de la boutique de la Vie du Rail

  • Photorail

    Recevez une fois par mois nos actualités (nouvelles photographies ou affiches touristiques rajoutées sur le site) et nos offres ponctuelles (promotions…)

  • La News Rail Passion

    Recevez chaque mercredi toutes les actus du magazine, les dossiers spéciaux, les vidéos, le magazine dès sa parution

  • La lettre du cheminot

    Recevez chaque jeudi les infos les plus populaires dans le monde des cheminots actifs

  • La News Historail

    Recevez chaque lundi les derniers dossiers en ligne et le magazine dès sa parution

EN SAVOIR PLUS