fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

X
  • © L. Levert

    Le train RE 4012 Munich Hbf – Ingolstadt, assuré par la rame Twindexx Vario composée des automotrices 445.081 et 445.087 encadrant quatre voitures Dosto, quitte la gare de Munich Hbf à 10 h 05 (21 février 2019).

  • © L. Levert

    Le train RE 21115 Kiel Hbf - Hambourg Hbf, assuré par une rame Twindexx Vario en livrée NAH.SH composée des automotrices 445.017-445.038 encadrant deux voitures Dosto, entre en gare de Neumünster à 10 h 26, où il va se raccorder à la rame en provenance de Flensbourg Hbf (6 septembre 2018).

  • © L. Levert

    Le train RE 4363 Rostock Hbf - Elsterwerda, assuré par une rame Twindexx Vario composée des automotrices 445.005 et 445.009 du dépôt de Rostock encadrant trois voitures Dosto, quittera la gare de Rostock Hbf à 14 h 34 (9 septembre 2018).

Les automotrices Twindexx Vario en service commercial en Allemagne

13 juin 2019
- -
Par : Luc Levert

Destinées à constituer des rames automotrices avec des voitures voyageurs à deux étages Dosto 2010, les nouvelles automotrices électriques d’extrémité série 445/446 de DB Regio entrent progressivement en service dans certaines régions d’Allemagne après homologation par l’EBA mi-septembre 2017.

Dès 1996, la DB avait lancé le projet de réalisation d’une automotrice électrique à deux étages pour la Saxe. Une rame prototype, à trois caisses, numérotée 445.001-845.001-445.501 et dénommée Meridian, avait été construite par DWA Görlitz et présentée en 2000 à la DB. La partie électrique avait été fournie par Siemens et Adtranz, DWA fournissant la partie mécanique et réalisant l’assemblage. L’automotrice Meridian, d’une longueur de 82,77 m, apte à 140 km/h, développait une puissance de 3 600 kW pour une masse de 179 t. Sa capacité était de 289 places assises et l’adjonction de voitures intermédiaires était possible. Après plusieurs campagnes d’essais, l’EBA homologua le prototype. Toutefois, la DB n’étant plus intéressée, le prototype fut radié en 2003 et finalement ferraillé en 2006.
En 2009, la DB signa avec le constructeur Bombardier un contrat-cadre, d’un montant d’environ 1,5 milliard d’euros, pour la fourniture de 800 voitures à deux niveaux de la gamme Twindexx, comprenant des voitures intermédiaires, des voitures-pilotes et également des automotrices à une caisse disposant d’un poste de conduite à une extrémité. Twindexx est l’acronyme de « TWINDEck-Fahrzeuge mit eXtremer FleXibilität ». En 2011, la DB passa à nouveau commande de 135 voitures à deux étages Twindexx dénommées IC2, destinées au trafic InterCity, mais qui diffèrent sur certains points des voitures destinées au trafic régional. Les voitures IC2, engagées en service commercial depuis décembre 2015, sont utilisées en rame réversible constituée de quatre voitures intermédiaires, d’une voiture-pilote et d’une locomotive électrique Traxx 146-5, sont limitées pour l’instant à 160 km/h et arborent la livrée ICE. En mars 2017, la DB a commandé à nouveau 125 voitures IC2, ainsi que 25 locomotives électriques Traxx AC 3, destinées aux relations InterCity Stuttgart – Singen – Zurich et Carlsruhe – Stuttgart – Nuremberg.
Au total, 75 rames automotrices Twindexx Vario, représentant 150 automotrices d’extrémité série 445/446, désignée par le constructeur Twindexx 160 DE, ont été commandées par l’opérateur DB Regio depuis 2012, au gré des différents contrats régionaux, qu’il a remportés après appel d’offres. Malheureusement, le programme de construction a été différé de plusieurs années, si bien que la première rame complète Twindexx Vario n’est sortie d’usine qu’en 2017, avec près de trois ans de retard. Les premières automotrices électriques d’extrémité série 445/446 ont été livrées par Bombardier à DB Regio mi-2016, avec près de trois ans de retard. D’une puissance de 2 300 kW, les automotrices Twindexx 160 DE, de type Bo’Bo’, monocourant 15 kV 16 2/3 Hz, ont une vitesse maximale de 160 km/h. Leur accélération varie de 0,6 à 1,2 m/s2 en fonction de la composition de la rame. Elles disposent d’un poste de conduite à une extrémité. D’une masse de 66 t, elles ont une longueur de 25,975 m, formant ainsi des rames de 105,5 m en configuration quatre caisses et 159,1 m en configuration six caisses. Elles sont équipées de deux bogies moteurs Flexx Compact Heavy FCH, à suspension pneumatique, équipés chacun d’un moteur asynchrone à courant triphasé, fabriqués sur le site Bombardier de Siegen. Seul le bogie arrière est équipes de patins de freins électromagnétiques. Le bogie avant est quant à lui équipé de l’aimant du système de sécurité PZB, du soc chasse-obstacle et du graisseur de boudin, ne permettant pas son équipement avec les patins de freins électromagnétiques.



Sur le même sujet

Commenter l'article

NOS NEWSLETTERS

  • La lettre du cheminot

    Chaque semaine, recevez les infos les plus populaires dans le monde des cheminots actifs

  • La lettre du groupe

    La Vie du Rail vous informe de ses nouveautés, la sortie de ses magazines, livres, événements ...

  • La News Rail Passion

    Recevez toutes les actus du magazine, les dossiers spéciaux, les vidéos, le magazine dès sa parution

  • La Boutique

    Nouveautés, offres exclusives, faites partie du club privilégiers des clients de la boutique de la Vie du Rail

  • Photorail

    Recevez une fois par mois nos actualités (nouvelles photographies ou affiches touristiques rajoutées sur le site) et nos offres ponctuelles (promotions…)

EN SAVOIR PLUS