fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

X
laviedurail.com

La disparition de Nantes-État engage la modernisation de Nantes-Blottereau

8 juillet 2022
- -
Par : Philippe-Enrico ATTAL

Après 146 ans de présence ferroviaire, Nantes-État disparaît. Le site de Blottereau, réaménagé et modernisé, concentrera bientôt l’ensemble des activités de marchandises et de maintenance ferroviaire.

 

C’est une page de l’histoire ferroviaire de Nantes qui se tourne. Après 146 ans de présence, la SNCF se retire de NantesÉtat. Seul reste en place l’élégant BV en pierre de taille rénové par la Ville. À la fin du mois de juillet, les derniers trains auront disparu, et les voies céderont la place à un vaste projet urbain.

Quand le rail arrive à Nantes en 1848, la première gare est implantée en périphérie, là où le foncier est disponible. Ce sera la plaine de Mauves à l’est de la ville historique, sensiblement au même endroit que l’actuelle gare de Nantes. Mais en cette deuxième moitié du XIXe siècle, la concurrence fait rage sur la façade atlantique entre deux réseaux aux frontières mal définies, la Compagnie de l’Ouest (rachetée par l’État en 1908) et le Paris-Orléans qui ne cesse de s’étendre. Pas question donc d’abandonner un pouce de terrain à son rival.

Quand en 1876 la compagnie des chemins de fer nantais prolonge sa ligne de Pornic jusqu’à Nantes, elle choisit de s’installer sur l’île au sud de la ville, dans le secteur peu urbanisé de la prairie aux Duc. Le foncier y est suffisamment disponible pour construire une nouvelle gare.

En faillite deux ans plus tard, elle est rachetée par les Chemins de fer de l’État, qui ne cesseront par la suite de développer le site. Devenu Nantes-État, la gare reconstruite au début du XXe siècle devient la tête de pont d’un réseau, complété de ses installations marchandises. L’État y installe également son dépôt de Sainte-Anne et sa rotonde, tandis que les trains du PO disposent de celui de Blottereau à l’est de Nantes.

RETROUVEZ L'INTEGRALITE DE L'ARTICLE DANS

Rail Passion n°297

Vous êtes abonné à RAIL PASSRail Pass est la formule d’abonnement
100% numérique du Groupe La Vie du Rail.

- Accès à tous les numéros en cours et aux archives
des magazines du groupe La Vie du Rail
(Rail Passion, La Vie du Rail hebdo et mag et Historail)

- Accès à toutes les vidéos en cours
et aux archives de Rail Passion.

Soit près de 1 000 numéros et 150 vidéos !
En savoir plus
ou vous avez acheté ce numéro ?
Connectez-vous pour pouvoir lire ce numéro en ligne.



Sur le même sujet

2 Commentaires

  1. Güntürk Üstün 8 juillet 2022 17 h 09 min

    Le transfert des installations ferroviaires de Nantes-État vers Nantes-Blottereau est sans doute une opération de grande ampleur.
    Elle se déroule depuis le printemps 2019 jusqu’à fin 2022 sur plusieurs secteurs.
    Pour pouvoir réunir les deux sites en un seul lieu, des travaux de réaménagement sont nécessaires afin d’améliorer le système ferroviaire du site de Blottereau.
    Les travaux sur le site de Blottereau sont en voie d’achèvement en vue d’une mise en service mi-novembre 2022. Des essais de signalisation sont en cours et ont eu une première phase de travaux en continu du 4 au 6 juin 2022.
    Une deuxième phase de transfert des activités ferroviaires aura lieu du 10 au 14 novembre 2022 et concernera également les sites de Rezé et de Nantes Doulon.

  2. Güntürk Üstün 8 juillet 2022 17 h 36 min

    Le grand projet d’aménagement urbain de l’île de Nantes (parfois dénommée île Beaulieu) nécessite de libérer des terrains SNCF et de transférer des activités ferroviaires sur le site du Grand Blottereau (à l’est de Nantes).
    Ce transfert des activités ferroviaires s’accompagne de la réalisation d’aménagements nécessaires à la circulation des trains de fret. Il comprend notamment la création d’un poste d’aiguillage, qui doit permettre d’absorber le trafic supplémentaire.
    Pour la réalisation de ce bâtiment technique, SNCF Réseau a confié la maîtrise d’œuvre à l’agence d’architecture nantaise Titan.
    Le poste d’aiguillage en question a été pensé comme un projet de « Land-Art ». Le nouveau bâtiment entièrement de plain-pied se veut épuré. Long de 107m et large de seulement 7.50m, le monolithe est recouvert de 240 panneaux identiques, faits d’un aluminium anodisé. Les tôles présentent un dégradé qui varient d’un brun profond, au niveau du sol, à un aspect poli.
    Au centre du bâtiment, sur la façade sud, une large baie vitrée permet aux aiguilleurs d’avoir une vue sur le paysage ferroviaire et au bâtiment de refléter son environnement.
    Ce nouveau poste d’aiguillage entrera en fonction en novembre 2022.

Laisser un commentaire

NOS NEWSLETTERS

  • La lettre du cheminot

    Chaque semaine, recevez les infos les plus populaires dans le monde des cheminots actifs

  • La lettre du groupe

    La Vie du Rail vous informe de ses nouveautés, la sortie de ses magazines, livres, événements ...

  • La News Rail Passion

    Recevez toutes les actus du magazine, les dossiers spéciaux, les vidéos, le magazine dès sa parution

  • La Boutique

    Nouveautés, offres exclusives, faites partie du club privilégiers des clients de la boutique de la Vie du Rail

  • Photorail

    Recevez une fois par mois nos actualités (nouvelles photographies ou affiches touristiques rajoutées sur le site) et nos offres ponctuelles (promotions…)

EN SAVOIR PLUS