fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

X
laviedurail.com
© A. Grouillet

RheinCargo loue une Vectron bimode à Siemens, la 248 004, et deux autres à Northrail, les 248 014 et 015 ; ici, la première nommée, fraîchement pelliculée, aborde la petite gare d’Altheim (sur le contournement est de Francfort-sur-le-Main) en tête d’un train de produits chimiques (18 mai 2022).

LES LOCOMOTIVES BIMODES À LA MODE Après la Traxx dernier kilomètre et l’Eurodual, voici la Vectron bimode

17 novembre 2022
- -
Par : André GROUILLET

Les locomotives bimodes (en fait : hybrides) s’étoffent. Après la Traxx 3 « Last Mile » (dernier kilomètre) présentée par Bombardier, puis l’imposante Eurodual de Stadler, voici la Vectron « Dual Mode » de Siemens, une locomotive dont les caractéristiques techniques la placent entre les deux autres et dont la répartition de puissance entre mode électrique et mode thermique est plus équilibrée. Une niche plus accessible que l’Eurodual suisse ? Une tendance pour rouler plus vert ? En tout cas la DB, elle, s’est invitée dans ce programme avec un objectif avoué : réduire les gaz à effet de serre et diminuer la consommation d’énergie d’origine fossile. La transition écologique est en marche… mais pas que ?

 

Lorsqu’en juin 2013 à Frutigen, pour les 100 ans du BLS, Bombardier présente la Traxx 3 « Last Mile » (abritant un petit groupe diesels de 230 kW environ pour pouvoir effectuer le « dernier kilomètre » sans caténaire), une nouvelle page de l’histoire ferroviaire s’ouvre. En effet, le rêve de tout opérateur de fret (se rendre jusque chez le client et manoeuvrer avec la locomotive de ligne, même en l’absence de caténaire) est-il enfin réalisable ? Les autres constructeurs en ont conscience puisqu’ils ne tardent pas à emboîter le pas de Bombardier : Siemens propose une Vectron avec « Diesel Power Module » (DPM, surtout ne pas la qualifier de « Last Mile » comme la concurrente !), Pesa fait de même avec sa « Gama 111 Ed » (électrique avec, en plus, un petit moteur diesel), Newag également avec sa « Dragon » puis sa « Griffin », quant au chinois CRRC, il se tourne plutôt vers un système de batteries.

Aujourd’hui, force est de constater que le succès de ces modèles ne se dément pas. Deux ans après avoir racheté Vossloh España, soit donc en 2017, Stadler présente un second modèle de locomotive hybride, l’Eurodual, une puissante locomotive à six essieux moteurs « vraiment » bimode, les kilowatts étant nombreux en mode thermique (2 800) comme en mode électrique (6 150). Le succès est également au rendez-vous : une bonne soixantaine de ces locomotives sont déjà livrées mi- 2022.

RETROUVEZ L'INTEGRALITE DE L'ARTICLE DANS

Rail Passion n°301

Vous êtes abonné à RAIL PASSRail Pass est la formule d’abonnement
100% numérique du Groupe La Vie du Rail.

- Accès à tous les numéros en cours et aux archives
des magazines du groupe La Vie du Rail
(Rail Passion, La Vie du Rail hebdo et mag et Historail)

- Accès à toutes les vidéos en cours
et aux archives de Rail Passion.

Soit près de 1 000 numéros et 150 vidéos !
En savoir plus
ou vous avez acheté ce numéro ?
Connectez-vous pour pouvoir lire ce numéro en ligne.



Sur le même sujet

  • Ouvertures exceptionnelles de notre boutique

    28 novembre 2022 -

    Pour les fêtes de Noël Notre boutique au 29 rue de Clichy - 75009 PARIS sera exceptionnellement ouverte les lundis 5, 12 et 19 décembre et les samedis 10 et...

  • Nouveau numéro disponible : n°302 ! (Novembre 2022)

    24 novembre 2022 -

    Le numéro 302 est arrivé ! Retrouvez notamment au sommaire de ce numéro : L’énergie : un enjeu crucial L’offre TGV continue son développement Espagne. La grande vitesse attise la concurrence...

  • Le nouveau magazine VRT est disponible

    15 novembre 2022 -

    VRT est le leader de la presse professionnelle des mobilités, des transports, tant au plan français, européen qu’international ! Il vous propose chaque mois les actualités des nouvelles mobilités, mais...

  • Nous venons à votre rencontre

    14 novembre 2022 -

    Nous serons présents sur le salon Rail Expo les 25, 26 et 27 Novembre 2022 ! Retrouvez tout l'univers du ferroviaire directement sur notre stand E01! 👉  Plan du salon...

  • Le nouveau numéro de La Vie du Rail Magazine est disponible !

    04 novembre 2022 -

    Une nouvelle occasion de voyager et de prévoir de futures escapades ! Dans ce numéro, retrouvez un dossier sur les trains de luxe. Ils nous font rêver et OUI ils...

  • Nouveau numéro disponible : n°301 ! (Novembre 2022)

    26 octobre 2022 -

    Le numéro 301 est arrivé ! Retrouvez notamment au sommaire de ce numéro :  Des Régiolis sur Paris - Lyon Première présentation du TGV M Les premières rames du CDG...

2 Commentaires

  1. Güntürk Üstün 17 novembre 2022 23 h 21 min

    Début 2022, RheinCargo a loué les trois locomotives Siemens Vectron Dual Classe 248 auprès d’un prestataire de services. Les véhicules hybrides spéciaux sont capables de rouler aussi bien sous les caténaires que sur les routes non électrifiées. Par suite d’une puissance de traction de 2200 kW, les longs trains de conteneurs peuvent être transportés de manière fiable et rapide avec les deux types d’entraînement.
    Grâce au système hybride, les itinéraires qui ne sont pas entièrement électrifiés peuvent être utilisés sans changer de locomotive. Les effets positifs sont évidents. Dans le nouveau trafic de RheinCargo entre Duisbourg, Brême et Bönen, plus de 95 % des itinéraires sont électrifiés. L’entraînement diesel n’est requis que pour le premier et le dernier kilomètre. Au lieu d’utiliser une locomotive diesel pour tout le parcours ou pour quelques kilomètres, le moteur à combustion n’est utilisé que lorsqu’il n’y a pas d’autre option. C’est le cas, par exemple, dans les terminaux à conteneurs dépourvus de lignes aériennes pour des raisons structurelles, ou sur voie de garage. Toutes les routes principales sont toujours conduites électriquement.

  2. Güntürk Üstün 17 novembre 2022 23 h 23 min

    RheinCargo GmbH & Co. KG utilise de l’électricité verte pour les locomotives électriques utilisées dans l’entreprise depuis début 2021.
    Grâce au concept bimode, les émissions peuvent également être considérablement réduites dans le nouveau trafic par rapport au passé.
    Les locomotives appartiennent à la famille Vectron de Siemens, sont à la pointe de la technologie et sont particulièrement efficaces et fiables.
    RheinCargo a déjà six nouvelles locomotives électriques Siemens Smartron Classe 192 (avec une puissance de traction de 5600 kW) dans sa flotte basées sur la même plate-forme.

Laisser un commentaire

NOS NEWSLETTERS

  • La lettre du cheminot

    Chaque semaine, recevez les infos les plus populaires dans le monde des cheminots actifs

  • La lettre du groupe

    La Vie du Rail vous informe de ses nouveautés, la sortie de ses magazines, livres, événements ...

  • La News Rail Passion

    Recevez toutes les actus du magazine, les dossiers spéciaux, les vidéos, le magazine dès sa parution

  • La Boutique

    Nouveautés, offres exclusives, faites partie du club privilégiers des clients de la boutique de la Vie du Rail

  • Photorail

    Recevez une fois par mois nos actualités (nouvelles photographies ou affiches touristiques rajoutées sur le site) et nos offres ponctuelles (promotions…)

EN SAVOIR PLUS