fbpx

Soyez au courant des nouveautés et des promotions exclusives

de la Boutique de la Vie du rail

en vous inscrivant à notre newsletter hebdomadaire !

  • © M. Carémantrant

    Deux caisses levées à l’usine Alstom de Reichshoffen (4 octobre 2019).

  • © M. Carémantrant

    Le nouvel aménagement intérieur de la Z 8393/94 semblable au MI 79 rénové avec une ambiance très lumineuse.

  • © M. Carémantrant

    Devant la deuxième rame rénovée, Jean Rottner, président de la région Grand-Est, Valérie Pécresse, présidente de la région Île-de-France, et Henri Poupart-Lafarge, PDG d’Alstom.

Les MI 84 en rénovation

12 décembre 2019
- -
Par : Marc Carémantrant

Proche de celle des MI 79, la rénovation lourde des MI 84 de la ligne B a été retardée par la présence d’amiante. Avec presque un an de retard, les premières rames ainsi rajeunies commencent à être livrées.

Lorsque le marché de rénovation est signé en février 2017, Alstom annonce les premières livraisons de rames MI 84 rénovées pour fin 2018. En fait, la première n’a été réceptionnée à l’atelier RATP de Massy qu’en septembre 2019. Presque une année de retard ! Ce qui a fait bondir Valérie Pécresse, présidente de la région Île-de-France et d’Île-de-France Mobi­lités, qui finance à 100 % les 100 millions d’euros de l’opération. D’où sa visite ce 4 octobre dans l’usine alsacienne de Reichshoffen. Pour mettre la pression, comme elle le dit elle-même, car il n’y a pas de petit marché et que les 980 000 voyageurs quotidiens de la ligne B les attendent avec impatience.
Le marché porte sur la rénovation de 31 rames en tranche ferme et 10 en option. Les rames arrivent de Massy en l’état à l’exception des marchepieds mobiles qui sont retirés pour des raisons de gabarit. Les quatre véhicules sont séparés et tout est démonté : retrait des portes, des vitres, des parois, du garnissage et de l’ensemble des aménagements. Lors de l’opération, sur chaque rame, 5 300 pièces sont démontées puis remontées.
Sur un plan technique (moteurs, traction, bogies, transformateur, etc.), la rénovation ne comporte aucune opération. Le plancher est remplacé avec pose d’un nouveau revêtement de sol (couleur bleue). C’est lors de cette opération que l’amiante est venu perturber le processus et allonger les délais de production. Sa présence était connue puisque le MI 84 a été produit sur le site Alstom de Valenciennes au début des années 80. Mais avec l’usure du temps et la déformation des structures, l’amiante se retrouve sous une forme très désagrégée. Le confinement a dû être adapté. Plus contraignant pour les conditions de travail, le traitement devient aussi plus long. Adapté à chaque véhicule, c’est du sur mesure qu’il faut mettre en œuvre au lieu d’un processus industriel plus répétitif.
De fait, la rame rénovée n’apporte pas de réelle surprise. Selon la volonté d’Île-de-France Mobilités, et par souci d’homogénéité du parc, la rame MI 84 rénovée est identique à la rame MI 79 rénovée. Le voyageur ne verra pas de différences. Les sièges ont été remplacés avec pose d’un tissu de velours antilacération aux couleurs bleu et jaune. Les strapontins sont remplacés par des appuis ischiatiques et les demi-travées retirées sur le RER A ont été remises. La capacité revient donc à 312 places assises (identique au MI 79) au lieu de 216. Il n’y a pas d’espaces pour les gros bagages : seules les premières rames rénovées du MI 79 en sont pourvues. Au niveau des plateformes apparaissent des barres de maintien tribranches. Par contre, pour l’information des voyageurs, le schéma de ligne placé au-dessus des portes reste sous forme papier. Contrairement au MI 79 rénové, la version dynamique avec allumage de plots au niveau des gares desservies n’a pas été retenue.



Sur le même sujet

Une Commentaire

  1. Güntürk Üstün 16 décembre 2019 19 h 30 min

    Cousines proches des rames MI 79 et construites à 73 exemplaires, les automotrices électriques à 4 caisses de la série MI 84 de la RATP ont servi tout d’abord sur la ligne RER A de 1989 à 1998. En 1998, l’arrivée des MI 2N entraîna la mutation des 4 rames du RER A vers le RER B. Définitivement retirées du RER A fin février 2017, aujourd’hui elles ne fonctionnent que sur le RER B. La société Alstom qui avait remporté l’appel d’offre de rénovation des MI 84, pour 31 rames (tranche ferme) et jusqu’à 10 rames supplémentaires (tranche optionnelle), a realisé la livraison des 2 premiers trains remis à neuf en automne dernier avec presque un an de retard. Ces premières rames plus vastes et lumineuses circuleront enfin avant la fin de l’année. Le reste sera livré a la RATP l’an prochain et en 2021. Tout ceci sera une modeste amélioration pour les quasi 1 000 000 usagers quotidien de la RER B. Pour le mieux/le meilleur, il faudra attendre jusqu’en 2025 afin que des nouvelles rames beaucoup plus grandes [à 2 niveaux et à 7 caisses], les MI NG, soient mises en service commerciale.

Commenter l'article

NOS NEWSLETTERS

  • La lettre du groupe

    La Vie du Rail vous informe de ses nouveautés, la sortie de ses magazines, livres, événements ...

  • La News Boutique

    Nouveautés, offres exclusives, faites partie du club privilégié des clients de la boutique de la Vie du Rail

  • La News Photorail

    Recevez une fois par mois nos actualités (nouvelles photographies ou affiches touristiques rajoutées sur le site) et nos offres ponctuelles (promotions…)

  • La News Rail Passion

    Recevez chaque mercredi toutes les actus du magazine, les dossiers spéciaux, les vidéos, le magazine dès sa parution

  • La lettre du cheminot

    Recevez chaque jeudi les infos les plus populaires dans le monde des cheminots actifs

  • La News Historail

    Recevez chaque lundi les derniers dossiers en ligne et le magazine dès sa parution

EN SAVOIR PLUS