fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

X
© L. Levert

Le train R 10011 Turin Porta Nuova - Ivrea est assuré en rame réversible avec la locomotive électrique E 464-183 (13 octobre 2018).

Arriva Italia Rail débouté dans le Val d’Aoste

15 juillet 2020
- -
Par : L. Levert

La région de la Vallée d’Aoste avait lancé un appel d’offres en 2018 pour l’exploitation à partir de décembre 2020 des relations Turin – Ivrea – Aoste, Ivrea – Aoste et Aoste – Pré Saint Didier lorsque cette ligne sera rouverte. L’opérateur historique Trenitalia avait été sélectionné, mais Arriva Italia Rail S.r.l., autre concourant, avait contesté en justice cette décision. Le Conseil d’État italien a rejeté le 18 avril 2020 en appel la requête d’Arriva Italia Rail S.r.l. confirmant ainsi le premier jugement rendu en 2019 par le tribunal administratif régional. Ce contrat, d’une durée de cinq ans reconductible pour cinq années supplémentaires, représente un volume annuel de 1,65 million de km-trains. Il prévoit entre autres l’introduction d’automotrices bi­­modes, l’équipement de certains points d’arrêt avec des distributeurs de titres de transport et la mise en place d’un système d’information trilingue, italien, anglais et français. Arriva Italia avait racheté en 2016 la société de transports publics d’Aoste, la Savda, qui exploite un réseau de bus à Aoste et dans sa région. Arriva Italia Rail S.r.l., créée en 2012, s’était rapprochée en 2017 de l’opérateur GTT (Gruppo Torinese Trasporti) et devait répondre sous le nom Rail.to à l’appel d’offres concernant l’exploitation de huit relations de la banlieue de Turin. Faute d’accord entre les deux parties aucune offre n’avait été finalement déposée par Rail.to.



Sur le même sujet

Une Commentaire

  1. Güntürk Üstün 15 juillet 2020 13 h 37 min

    Abandonner aisément ne devrait pas être inclus dans les principes de base de la gestion des chemins de fer et l’Italie n’est un marché facile pour aucune entreprise d’exploitation ferroviaire. On veut toujours rester convaincu qu’Arriva Italia Rail, filiale du groupe Deutsche Bahn AG, connait déjà bien ces deux réalités absolues!

Commenter l'article

NOS NEWSLETTERS

  • La lettre du cheminot

    Chaque semaine, recevez les infos les plus populaires dans le monde des cheminots actifs

  • La lettre du groupe

    La Vie du Rail vous informe de ses nouveautés, la sortie de ses magazines, livres, événements ...

  • La News Rail Passion

    Recevez toutes les actus du magazine, les dossiers spéciaux, les vidéos, le magazine dès sa parution

  • La Boutique

    Nouveautés, offres exclusives, faites partie du club privilégiers des clients de la boutique de la Vie du Rail

  • Photorail

    Recevez une fois par mois nos actualités (nouvelles photographies ou affiches touristiques rajoutées sur le site) et nos offres ponctuelles (promotions…)

EN SAVOIR PLUS