Soyez au courant des nouveautés, des promotions exclusives et des ventes privées de la Boutique de la Vie du Rail et vous inscrivant à notre newsletter hebdomadaire !

(c) CLÉMENT GIRARDOT

la voie de chemin de fer croise la piste de luge lors de la redescente du col de l’Albula en direction de Bergün.

Au coeur des Grisons sur les Rhétiques

13 février 2017
- -
Par : CLÉMENT GIRARDOT

Canton le plus étendu et le plus montagneux de Suisse, les Grisons se distinguent aussi par un réseau ferroviaire unique reliant les différentes vallées en empruntant les plus hauts cols d’Europe. Nous vous convions à bord de l’un des plus fameux trains qui le parcourent : le « Bernina-Express ».

Landquart » s’affiche en blanc sur les murs gris de la gare où transitent conjointement les trains des CFF et ceux des Chemins de fer rhétiques (la Rhätische Bahn en allemand), reconnaissables au sigle RhB et à leur couleur rouge. C’est la porte d’entrée des Grisons. Là, depuis la plaine s’annoncent d’alléchantes promesses d’ascensions ferroviaires. Il suffit de changer de quai pour s’embarquer sur la plus ancienne ligne du réseau, qui longe un tumultueux torrent pour atteindre la station de ski de Klosters puis la chic Davos, située à 1 500 m. Le réseau des RhB est toujours resté indépendant et se distingue par un écartement des rails plus réduit que celui des CFF. Ses 384 km de voies ferrées permettent aux locaux et aux touristes de se déplacer entre 103 gares situées dans les principales vallées du canton. Les trains sont tout-terrain, robustes, pour gravir des pentes allant jusqu’à 70 ‰ et affronter des conditions climatiques parfois extrêmes. Aux heures de pointe, la gare de Coire, la capitale cantonale, grouille de passagers. Une animation sporadique qui contraste avec la quiétude de cette cité pittoresque de 30 000 habitants.

Devant la gare attend un petit train rouge qui traverse d’abord tout le centre-ville pour accéder en une heure à la station de ski d’Arosa, et passer de 585 à 1 739 m d’altitude. Une fois au terminus, skieurs et visiteurs font face aux cimes enneigées et à un magnifique lac gelé. Depuis Coire, toutes les lignes des Chemins de fer rhétiques prennent la direction des montagnes. Les plus impressionnantes sont celles franchissant les cols de l’Albula et de la Bernina. Inscrit depuis 2008 au Patrimoine mondial de l’Unesco, ce parcours compte 55 tunnels et 196 ponts. Ces joyaux d’architecture et d’ingénierie sont parfaitement intégrés dans des paysages alpins d’une grande variété. Le Bernina-Express emprunte la totalité des deux lignes pour rejoindre l’Italie en 4 heures et 15 min. La composition du train est éclectique et permet aussi de traverser différents univers. Des voitures panoramiques dernier cri permettent aux groupes touristiques de contempler très confortablement des paysages de carte postale. Dans les voitures « standards » de 1re ou 2de classe, il est plus fréquent de croiser des sportifs avec leur attirail encombrant pour les sports d’hiver. En tendant l’oreille, il est aussi possible d’entendre des locaux converser en romanche, la quatrième langue nationale suisse. Au milieu du convoi est intercalé le restaurant, dont la décoration rustique et désuète rappelle l’atmosphère des romans d’Agatha Christie.



Sur le même sujet

Commenter l'article

NOS NEWSLETTERS

  • La lettre du cheminot

    Chaque semaine, recevez les infos les plus populaires dans le monde des cheminots actifs

  • La lettre du groupe

    La Vie du Rail vous informe de ses nouveautés, la sortie de ses magazines, livres, événements ...

  • La News Rail Passion

    Recevez toutes les actus du magazine, les dossiers spéciaux, les vidéos, le magazine dès sa parution

  • La Boutique

    Nouveautés, offres exclusives, faites partie du club privilégiers des clients de la boutique de la Vie du Rail

  • Photorail

    Recevez une fois par mois nos actualités (nouvelles photographies ou affiches touristiques rajoutées sur le site) et nos offres ponctuelles (promotions…)

EN SAVOIR PLUS