Soyez au courant des nouveautés, des promotions exclusives et des ventes privées de la Boutique de la Vie du Rail et vous inscrivant à notre newsletter hebdomadaire !

  • © Luc Levert

    Le train B 397 Zagreb - Sarajevo, assuré par une rame de trois voitures, deux ZRS et une ZFBH, remorquée par la locomotive Rade Koncar 1141.389 des HZPP, quittant la gare de Zagreb à 8 h 59 (17 avril 2016).

  • © Luc Levert

    Le train B 396 Sarajevo - Zagreb, formé d’une rame de trois voitures, une ZRS et deux ZFBH, remorqué par la locomotive Rade Koncar E 52515 des ZFBH, encore en numérotation turque TCDD, au départ en gare de Sarajevo (15 avril 2016).

Croatie-Bosnie : Zagreb – Sarajevo, c’est fini

25 mai 2017
- -
Par : Luc Levert

Faute d’accord financier entre les réseaux concernés, cette relation rétablie en 2002 a été supprimée au SA 2017. Un coup dur pour la Bosnie, dont c’était la seule relation ferroviaire voyageurs internationale.

Avant l’éclatement de la Yougoslavie, au service annuel 1990-1991, Sarajevo était relié à Zagreb par quatre AR quotidiens via Banja Luka, et à Belgrade par cinq AR via Vinkovci, des trains périodiques étant en plus mis en circulation les week-ends et en saison estivale. Certains étaient même prolongés vers Kardaljevo (aujourd’hui Ploce en Croatie), sur la côte adriatique. Interrompue lors de la guerre de Bosnie, la liaison ferroviaire Zagreb – Sarajevo avait repris en 2002. Pour le service annuel 2017, l’AR diurne (B 397-B396) devait être reconduit. Suite à l’impossibilité de trouver un accord avec les Chemins de fer croates (HZPP) et avec les Chemins de fer de la république serbe de Bosnie (ZRS) – dont la situation financière est actuellement catastrophique en raison de la chute du trafic de minerais et de charbon générant leurs principales ressources –, les Chemins de fer de la fédération de Bosnie-et- Herzégovine (ZFBH), qui avaient réactivé en septembre 2016 des rames Talgo et affecté quatre locomotives 441-9 à leur remorque, ont annoncé quelques jours avant l’entrée en vigueur du service annuel 2017, la suppression de l’AR Zagreb – Sarajevo, seule relation internationale entre la Croatie et la Bosnie, coupant ainsi la Bosnie du reste de l’Europe en trafic voyageurs, comme la Grèce de 2011 à 2014.

Les ZFBH voulaient que cette relation soit intégralement assurée avec leur matériel Talgo, rame et locomotive. Bien que ce matériel soit homologué sur le réseau des ZRS et sur le réseau croate, aucun accord financier n’a été trouvé entre les ZRS, les HZPP et les ZFBH concernant le paiement des redevances d’utilisation du matériel, la locomotive des ZFBH devant assurer également l’intégralité du parcours sur les trois réseaux. Ces trains desservaient en Croatie les gares de Zagreb, Velika Gorica, Lekenik, Sisak, Sisak Caprag, Sunja, Hrastovac, Grabostani, Majur, Hrvastka Kostajnica et Volinja, gare-frontière croate ; dans l’entité de la république serbe de Bosnie, Dobrljin, garefrontière de la Bosnie, Novi



Sur le même sujet

Commenter l'article

NOS NEWSLETTERS

  • La lettre du cheminot

    Chaque semaine, recevez les infos les plus populaires dans le monde des cheminots actifs

  • La lettre du groupe

    La Vie du Rail vous informe de ses nouveautés, la sortie de ses magazines, livres, événements ...

  • La News Rail Passion

    Recevez toutes les actus du magazine, les dossiers spéciaux, les vidéos, le magazine dès sa parution

  • La Boutique

    Nouveautés, offres exclusives, faites partie du club privilégiers des clients de la boutique de la Vie du Rail

EN SAVOIR PLUS