fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

X
  • © Jonathan Flury

    L’accident a eu lieu à plusieurs centaines de mètres de ce coin photo. En arrière-plan, l’on peut observer l’achèvement du pont en construction et derrière, l’ancien pont qui était en cours de destruction. Le pont s’est effondré lorsqu’un train, identique à celui-ci, est passé dessous.

  • © Jonathan Flury

    La locomotive Traxx Br 186.251 de RailPool contourne l’agglomération zurichoise par le nord avec un train chargé de conteneurs GTS et se dirige sur Muttenz. Le train sera repris par une Re 10/10 des CFF et passera le tunnel de base du Gothard pour rejoindre Chiasso (Würenlos, 8 avril 2020).

  • © Jonathan Flury

    La Vectron Br 193.475 aux couleurs de SBB Cargo International, en provenance de Karlsruhe et après avoir traversé les 39 tunnels dans la Forêt-Noire pour rejoindre Singen, se dirige sur Muttenz via le col de Bözberg avec un train d’hydrocarbures et passe Rafz (7 avril 2020).

Détournement des trains par la Gäubahn suite à un accident

18 juin 2020
- -
Par : Jonathan Flury

Causé par l’effondrement d’un pont sur la voie au passage d’un train de ferroutage transalpin, un accident s’est produit le 2 avril à Auggen en Allemagne entraînant la fermeture durant six jours de la Rheintalbahn qui relie Mannheim à Bâle. Un service minimum a cependant pu être mis en place en un temps record pour le transport des marchandises et des voyageurs dans le contexte de la crise sanitaire.

Un effroyable accident a eu lieu à Auggen dans le Lander de Bade-Wurtemberg (Allemagne), le 2 avril dernier, lorsqu’un pont en cours de destruction s’est écrasé sur les voies lors du passage d’un train de ferroutage transalpin (Rola Fribourg-en-Brisgau [D] - Novara [I]). Le tragique accident a fait trois morts dont le conducteur du train et 10 blessés.
Cet accident a entraîné la fermeture de la ligne ferroviaire du Rhin (Rheintalbahn : Mannheim - Bâle CFF) et interrompu brusquement la circulation de tous les trains entre Müllheim (D) et Schliengen (D) du 2 avril à 19 h jusqu’au 8 avril à 20 h. Cet événement a chamboulé toutes les circulations durant cette période, des plans de substitution ont tout de suite été mis en œuvre afin de maintenir un service minimum pour les trains voyageurs et marchandises.

Trains voyageurs

Trains internationaux

Le trafic des trains était déjà limité par la fermeture des frontières en Europe et tout particulièrement en Allemagne suite à la pandémie du Covid-19. Aucune nouvelle mesure n’a été prise pour les Eurocity ni pour les trains de nuit, puisqu’ils ont été supprimés à la mi-mars 2020.

Trains grandes lignes

Les Intercités (IC) et les Intercités Express (ICE) en provenance du nord de l’Allemagne avaient pour terminus Fribourg-en-Brisgau. Plus aucun de ces trains ne partait ou arrivait de la gare badoise de Bâle.
Pour se rendre en Suisse par le rail, il fallait emprunter un train régional (S-Bahn).

Trains régionaux (S-Bahn)

Les S-Bahn en provenance de Fribourg-en-Brisgau assuraient les liaisons jusqu’à Müllheim (Baden). Un bus de substitution a été mis en place entre les gares de Müllheim et de Schliengen. D’autres S-Bahn reliaient Schliengen à la gare badoise de Bâle, rallongeant le trajet entre Fribourg-en-Brisgau et la gare badoise de Bâle de 40 minutes environ.

Trains marchandises

Les entreprises de transport ferroviaire (ETF) ont immédiatement pris des mesures pour assurer les prestations de service et acheminer les précieuses cargaisons chez leurs clients respectifs. Très vite, deux solutions ont été retenues, sur les trois. La première option était de détourner les trains marchandises par la France en passant par la ligne 3 (Bâle - Strasbourg - Luxembourg) et la seconde de détourner les trains par l’Allemagne via la Gäubahn (Stuttgart-Singen) et entrer en Suisse par Schaffhouse (non loin du lac de Constance). La troisième solution qui consistait à annuler des trains et interrompre le trafic a été immédiatement écartée, à l’exception des trains ferroutage transalpin (Rola) de RAlpin AG reliant Fribourg-en-Brisgau à Novara.

France

BLS Cargo SA et Captrain dont SNCF Logistics a des titres de propriété via ses filiales Transport et Logistique Partenaires SA et Transport Ferroviaire Holding SAS ont eu le privilège, dans la mesure du possible (personnel et matériel roulant), de détourner certains de leurs trains par la France.

Allemagne

L’essentiel du trafic marchandises a été détourné en Allemagne. Il y a deux itinéraires dans le pays pour rejoindre le nœud ferroviaire de Singen (gare frontalière avec la Suisse) :



Sur le même sujet

Une Commentaire

  1. Güntürk Üstün 18 juin 2020 18 h 08 min

    Cet horrible accident du printemps dernier à Auggen a eu lieu sur le parcours Karlsruhe – Bâle, qui est l’une des divisions les plus fréquentées de la ligne ferroviaire principale en Europe, avec de longues sections à double voie généralement utilisées par jusqu’à 400 trains par jour, dont plus de 200 services de fret.

Commenter l'article

NOS NEWSLETTERS

  • La lettre du cheminot

    Chaque semaine, recevez les infos les plus populaires dans le monde des cheminots actifs

  • La lettre du groupe

    La Vie du Rail vous informe de ses nouveautés, la sortie de ses magazines, livres, événements ...

  • La News Rail Passion

    Recevez toutes les actus du magazine, les dossiers spéciaux, les vidéos, le magazine dès sa parution

  • La Boutique

    Nouveautés, offres exclusives, faites partie du club privilégiers des clients de la boutique de la Vie du Rail

  • Photorail

    Recevez une fois par mois nos actualités (nouvelles photographies ou affiches touristiques rajoutées sur le site) et nos offres ponctuelles (promotions…)

EN SAVOIR PLUS