fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

X
  • © L. Levert

    Le train RB 62234 Stendal - Rathenow, assuré par le Lint 27 640.121 de Hans en attente de départ à Stendal (19 février 2019).

  • © L. Levert

    Vue de l’intérieur du Lint 27 640.125 Hans (19 février 2019).

  • © L. Levert

    Le train RB 62060 Neustrelitz - Mirow, assuré par l’autorail NE 81 VT 120 de l’opérateur Hans, quitte la gare de Neustrelitz à 16 h 15 (28 septembre 2018).

Hanseatische Eisenbahn : un privé à la rescousse des petites lignes

18 juin 2019
- -
Par : Luc Levert

Grâce à des faibles coûts d’exploitation, l’opérateur privé Hans permet de sauver de la fermeture au trafic voyageurs certaines petites lignes à faible trafic en particulier dans l’ex-RDA.

Depuis le 9 décembre 2018, l’opérateur privé Hanseatische Eisenbahn, dénommé commercialement Hans, exploite la relation RB 34 Stendal – Rathenow (34 km), qui était assurée depuis décembre 2015 par l’opérateur privé Odeg (Ostdeutsche Eisenbahn), et la relation RB 33 Stendal – Tangermünde (10 km), auparavant assurée par DB Regio. Le 21 février 2017, les autorités régulatrices de transports de Saxe-Anhalt et du Brandebourg avaient attribué après appel d’offres à Hans, le moins-disant des concourants, pour une durée de quatre ans à compter du changement de service 2019, ces deux relations constituant le lot Elbe-Altmark, représentant un volume annuel de 370 000 km-trains. Pour cela, Hans utilise trois autorails monocaisses Lint 27 d’Alstom, auparavant utilisés dans le Harz par la filiale de Transdev HEX (HarzElbe Express), dont les acti­­vités ont été transférées le 9 décembre 2018 à l’opérateur Abellio, filiale des Chemins de fer néerlandais. Courant décembre 2018, ces Lint 27 ont été modernisés dans les ateliers de Hans, avec entre autres un rafraîchissement de l’aménagement intérieur, l’installation d’écrans d’information pour les voyageurs et un réaménagement de l’espace fourgon permettant le transport de neuf vélos. De plus, ils ont troqué leur ancienne livrée HEX pour celle de Hans, brun et blanc. Aucun personnel de la DB n’a été repris par Hans lors du transfert d’opérateur. Conformément au contrat, tous les trains sont accompagnés par un contrôleur, qui vend à bord également des titres de transport. En juillet 2016, Hans avait déjà été reconduit, après appel d’offres, par l’autorité organisatrice de transport de l’État du Brandebourg, le VBB, pour une durée de deux ans, pour l’exploitation à compter du 11 décembre 2016 des relations RB 73 Neustadt (Dosse) – Pritzwalk (42 km) et RB 74 Pritzwalk Ouest – Meyenburg (20 km) assurées jusqu’en décembre 2012 par l’opérateur Prignitzer Eisenbahn. Ce contrat représentant un volume annuel de 222 000 km-trains a été prolongé directement par le VBB pour deux années supplémentaires et court jusqu’au 12 décembre 2020. Hans exploite également sous contrat avec les autorités de l’arrondissement du Plateau des lacs mecklembougeois la relation Kleinseenbahn Neustrelitz – Wesenberg – Mirow (22 km) depuis le 3 novembre 2013 et depuis le 10 décembre 2017 la relation Waren (Müritz) – Inselstadt Malchow (22,5 km), et ce jusqu’au 13 décembre 2019 sous réserve de prolongation. Hans avait également assuré du 14 décembre 2014 au 30 avril 2015 la relation Parchim – Karow – Inselstadt Malchow (48 km), du 6 juillet 2013 au 20 septembre 2014 la relation Meyenburg – Plau am See – Krakow am See (48,1 km) et jusqu’au 31 juillet 2016 Pritzwalk – Putlitz (17,1 km) avec des Schienenbus Uerdingen VT 798 (610-667).
Le parc moteur de Hans était composé au 1er février 2019 :
– de six autorails monocaisses LVT/S, construits en 1997-1999 par Deutsche Waggonbau AG Bautzen, aptes à 100 km/h, dont les 672.907, 919 et 920, autrefois utilisés par DB Regio en Saxe-Anhalt sur les relations Burgenlandbahn RB 76 Weissenfels – Zeitz et RB 78 Merseburg – Querfurt, et loués par Hans à Enon et les VT 504.001, 002 et 006 loués par Hans à EGP. À noter que, pour l’instant, le 672.907 est hors service ;



Sur le même sujet

Commenter l'article

NOS NEWSLETTERS

  • La lettre du cheminot

    Chaque semaine, recevez les infos les plus populaires dans le monde des cheminots actifs

  • La lettre du groupe

    La Vie du Rail vous informe de ses nouveautés, la sortie de ses magazines, livres, événements ...

  • La News Rail Passion

    Recevez toutes les actus du magazine, les dossiers spéciaux, les vidéos, le magazine dès sa parution

  • La Boutique

    Nouveautés, offres exclusives, faites partie du club privilégiers des clients de la boutique de la Vie du Rail

  • Photorail

    Recevez une fois par mois nos actualités (nouvelles photographies ou affiches touristiques rajoutées sur le site) et nos offres ponctuelles (promotions…)

EN SAVOIR PLUS