fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

X
  • © R. Vieillard

    Atelier de Tanger, rames 1202, 1205, 1208 et 1201 (19 juillet 2017).

  • © Egis/Germain Van Rossum

    Construction de la LGV partie nord entre Larache et Tanger, déroulage caténaire.

  • © Alstom/Omar Amaghri

    À l’atelier de Tanger, les rames 1201 et 1203 (19 juillet 2017).

LGV Tanger – Kénitra. Le succès des premiers mois d’exploitation

23 juillet 2019
- -
Par : Marc Carémantrant

Inaugurée en novembre 2018, cette LGV de 200 km de conception française qui relie Tanger et Kénitra, et que prolonge une ligne classique rénovée jusqu’à Casablanca, a révolutionné les relations ferroviaires sur la façade atlantique marocaine.
Face à un succès qui ne se dément pas, elle devrait connaître des prolongements vers le sud et vers l’est.

Le 15 novembre 2018, le roi Mohammed VI et Emmanuel Macron ont inauguré la première liaison à grande vitesse du continent africain avec les trains Al Boraq (la marque commerciale du TGV marocain, voir encadré ci-dessous). L’exploitation commerciale entre Tanger et Casablanca a débuté le 26 novembre. Le Maroc entre dans le cercle très restreint des pays de la grande vitesse ferroviaire (il est le 18e). Quatre mois plus tard, le succès semble au rendez-vous puisque plus de 600 000 voyageurs ont déjà emprunté le TGV marocain, qui circule avec une ponctualité de 93 %. La desserte a même été augmentée de 18 à 20 trains par jour dans les deux sens.
Le Maroc a élaboré son schéma directeur entre 2002 et 2004 prévoyant 1 500 km de LGV à l’horizon 2050 dont deux tronçons aptes a minima à 300 km/h : Settat à Marrakech, 175 km, donnant une liaison Casablanca – Marrakech en 1 heure 15 au lieu de 3 heures 30 ; Tanger à Kénitra, 200 km, donnant une relation Tanger – Casablanca en 2 heures au lieu de 5 heures C’est cette dernière qui a finalement été lancée. La France, partenaire historique du Maghreb, a été présente à toutes les étapes. Un premier contrat est signé dès 2008 avec SNCF International. Le protocole d’accord est signé en 2007, le contrat définitif en 2010. La SNCF est désignée comme assistante à maîtrise d’ouvrage dès 2009. Le projet est estimé à 1,8 milliard d’euros. Le Maroc apporte 500 millions, la France 920 dont 845 en prêt. Le reliquat est financé par des prêts du monde arabe comme le Koweït, l’Arabie saoudite, ou le Fonds pour le développement économique et social.
D’un montant de 400 millions d’euros, la commande du matériel roulant est signée le 10 décembre 2010 pour 14 rames TGV Duplex de dernière génération (type 2N2 de la SNCF) dont deux en option. Les travaux sont officiellement lancés le 29 septembre 2011 en présence du président de la République Nicolas Sarkozy. La mise en service est alors programmée pour fin 2015.



Sur le même sujet

  • © M. Carémantrant

    La SNCF signe pour l’Espagne

    17 juin 2020 - Grande vitesse

    Lors de l’appel à mise en concurrence sur les liaisons à grande vitesse espagnoles fin 2019, parmi six candidats, la SNCF avait remporté l’un des lots. Après validation par l’autorité...

  • © Sébastien Salom-Gomis/SIPA/DICOM

    Urgences sanitaires à grande vitesse

    21 mai 2020 - Grande vitesse

    Face à la sévérité de la crise sanitaire due à la pandémie de Covid-19 et à la saturation des services hospitaliers d’urgence, des transferts de malades sont nécessaires, réalisés par...

  • © Y. Mer

    TGV Sud-Est : la fin d’un règne de quarante ans

    26 mars 2020 - Grande vitesse

    À l’image de Patrick, la motrice 01 photographiée pendant son tour d’honneur des centres de maintenance en février, les dernières rames TGV Sud-Est ont quitté la scène après 40 ans...

  • © Hyperloop One

    Hyperloop : et si on voyageait à 1000 km/h ?

    04 février 2020 - Grande vitesse

    Hyperloop, mode de transport terrestre à très haute vitesse imaginé par Elon Musk, a suscité l’engouement. Le projet est parfois controversé, avec en arrière-plan des questionnements sur sa pertinence en...

  • © M. Carémantrant

    SA 2020 : les mouvements dans le parc TGV

    23 janvier 2020 - Grande vitesse

    Le service annuel 2020 est l’occasion de faire un tour d’horizon des transferts, livraisons, radiations et aménagements qui concernent les rames à grande vitesse. C’est un événement international qui va...

  • © M. Carémantrant

    Ouigo investit Lyon

    15 décembre 2019 - Grande vitesse

    L’offre à bas coût de la SNCF continue de tisser sa toile. À compter du 1er juin 2020, les trains Ouigo desserviront les gares de Lyon-Part-Dieu et Lyon-Perrache au départ...

Commenter l'article

NOS NEWSLETTERS

  • La lettre du cheminot

    Chaque semaine, recevez les infos les plus populaires dans le monde des cheminots actifs

  • La lettre du groupe

    La Vie du Rail vous informe de ses nouveautés, la sortie de ses magazines, livres, événements ...

  • La News Rail Passion

    Recevez toutes les actus du magazine, les dossiers spéciaux, les vidéos, le magazine dès sa parution

  • La Boutique

    Nouveautés, offres exclusives, faites partie du club privilégiers des clients de la boutique de la Vie du Rail

  • Photorail

    Recevez une fois par mois nos actualités (nouvelles photographies ou affiches touristiques rajoutées sur le site) et nos offres ponctuelles (promotions…)

EN SAVOIR PLUS