fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

X
  • © L. Levert

    Le train 1118 Moss - Stabekk, assuré par l’automotrice électrique Flirt BM 75.39 en livrée Vy, arrive en gare de Skoyen (21 mai 2019).

  • © L. Levert

    Le bus 56076, encore en livrée Nettbuss Express, va arriver à 18 h 20 à la gare routière d’Oslo (Oslo Bussterminal) sur une mission VY 6 Skjærhalden, Hvaler - Sarpsborg (21 mai 2019).

  • © L. Levert

    Le train 47 Oslo S - Trondheim S, assuré par l’automotrice électrique pendulaire BM 73.73014, quittera la gare de Lillestrom à 16 h 13 (21 mai 2019).

Norvège : les NSB deviennent Vy et perdent le lot Nord

15 octobre 2019
- -
Par : Luc Levert

Pour faire face à l’ouverture à la concurrence, le groupe NSB, avait été rebaptisé en avril 2019 Vygruppen, mais a néanmoins perdu en juin 2019 le lot Nord face aux SJ.

En mai 2015, le gouvernement conservateur norvégien avait lancé la réforme ferroviaire, ouvrant totalement à la concurrence le trafic voyageurs et entraînant une réorganisation de l’entreprise nationale des chemins de fer. Au 1er janvier 2017, l’administration nationale des Chemins de fer Jernebaneinfrastruktuforetaket était renommée Bane NOR. Elle est responsable de la planification, du développement, de l’administration, de la gestion du trafic et de l’exploitation et la maintenance du réseau. L’exploitation du réseau, a ensuite été ouverte à la concurrence. Pour cela, il a été divisé en trois lots :
• le lot 1 Sud, d’un volume annuel de 4,7 millions de voyageurs, comprenant l’exploitation de 627 km de lignes et de 52 gares, concerne la desserte Intercités de la ligne Sorlandsbanen Oslo S – Kristiansand – Stavan­­ger S et la desserte régionale des lignes Arendalsbanen Nelaug – Arendal et Jaerbanen Stavanger – Sandnes – Ergersund ;
• le lot 2 Nord, d’un volume annuel de 2,9 millions de voyageurs, comprenant l’exploitation de 1 843 km de lignes et de 105 gares, concerne la desserte Intercités des lignes Dovrebanen Oslo S – Trondheim S et Nordlandsbanen Trondheim – Bodo et en trafic régional, outre celui de la Nordlandsbanen, celui des lignes Raumabanen Andalsnes – Dombas, Rorosbanen Hamar – Roros – Trondheim, Tronderbanen – Oppdal/Melhus – Trondheim S – Steinkjer, Merakerbanen – Trondheim S – Storlien et de la Saltenpendelen Bodo – Rognan ;
• le lot 3 Ouest, d’un volume annuel de 2,8 millions de passagers, comprenant l’exploitation de 484 km de lignes et de 40 gares, concerne la desserte Intercités de la ligne Bergensbanen Oslo S – Bergen, et des relations régionales de la ligne Vossebanen Bergen – Voss, et Bergen – Arna. La desserte de la Flamsbana Myrdal – Flam, couverte par un contrat d’exploitation avec les NSB courant jusqu’à fin 2027, n’est pas concernée.



Sur le même sujet

Une Commentaire

  1. Güntürk Üstün 16 octobre 2019 2 h 09 min

    Le groupe NSB (Norske Statsbaner) a changé de nom et s’appelle désormais “Vygruppen” le 24 avril 2019. “Vygruppen” qui est l’un des plus grands groupes de transport de la région nordique appartient à l’État Norvégien auprès du Ministère des Transports et des Communications et exerce ses activités dans quatre secteurs en Norvège et en Suède [y compris “Service des trains de voyageurs – Service bus/autocar – Service des trains de fret – Service mobilité & voyages d’aventure]. D’autre part, comme il s’agissait de quelques années de misère pour la compagnie ferroviaire norvégienne, le coûteux changement de marque de “NSB” à “Vy” était largement considéré comme inutile et a été conjointement critiqué par les experts neutres internationaux. Suite à la décision du gouvernement d’ouvrir les opérations ferroviaires norvégiennes à un appel d’offres, le nouveau “Vy” avait déjà perdu le contrat de la “Sørlandet Line”, une nouvelle filiale du groupe de transport britannique “Go-Ahead”, qui exploitera la ligne Oslo/Drammen à Stavanger à partir de décembre 2019. Cependant les choses ont juste eu bien pire avec le temps. La compagnie de chemin de fer suédoise SJ (Statens Järnvägar), une entreprise chevronnée et compétente, exploitant déjà plusieurs liaisons en Norvège, notamment Stockholm-Oslo et Göteborg-Halden, elle a maintenant obtenu le droit d’exploiter sept liaisons en Norvège qui incluent les deux principales routes reliant Oslo à Trondheim et celles de Bodø à Trondheim, ainsi que plusieurs routes secondaires et régionales. “SJ” commencera à exploiter les liaisons à l’été 2020. Dans le milieu ferroviaire norvégien, on parle déjà de la perte d’emplois qui s’ensuivrait et le jeune “Vy” devra faire ses adieux à de nombreux employés qualifiés. Une lueur d’espoir au bout d’un tunnel aussi désespéré? Alors que “SJ” va créer une nouvelle filiale norvégienne pour exploiter les liaisons, dans le but de remporter davantage de contrats, l’entreprise suédoise a l’intention de faire une offre digne au personnel actuel de “Vy”. Souhaitons que ce soit le cas!

Commenter l'article

NOS NEWSLETTERS

  • La lettre du cheminot

    Chaque semaine, recevez les infos les plus populaires dans le monde des cheminots actifs

  • La lettre du groupe

    La Vie du Rail vous informe de ses nouveautés, la sortie de ses magazines, livres, événements ...

  • La News Rail Passion

    Recevez toutes les actus du magazine, les dossiers spéciaux, les vidéos, le magazine dès sa parution

  • La Boutique

    Nouveautés, offres exclusives, faites partie du club privilégiers des clients de la boutique de la Vie du Rail

  • Photorail

    Recevez une fois par mois nos actualités (nouvelles photographies ou affiches touristiques rajoutées sur le site) et nos offres ponctuelles (promotions…)

EN SAVOIR PLUS