fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

X
(c) A. Grouillet

Sur la ZI d’Orbe, la 842.705 Travys, une G 1000 ex-Tamoil, sort des wagons de chez Nestlé (3 octobre 2016).

Suisse : les ambitions de l’ex-Orbe – Chavornay

11 décembre 2016
- -
Par : A. Grouillet

La ligne de chemin de fer Orbe – Chavornay (OC – 3,9 km de voie normale) a été ouverte en 1894, électrifiée directement en 700 V continu. Elle vient en complément de la ligne CFF Morges – Yverdon. En outre, elle dessert deux zones industrielles, Chavornay et Orbe (lieu-dit Les Granges, en bas de la colline), comportant plusieurs établissements privés dont l’entreprise Nestlé. Un raccordement direct permet un échange de wagons entre l’OC et les CFF en gare de Chavornay. Côté voyageurs, une automotrice relie les deux extrémités de la ligne toutes les heures, sept jours sur sept. Deux automotrices assurent ce trafic, la 14 (acquise neuve) et la 15 (rachetée d’occasion auprès du SZU). Côté fret, deux tracteurs électriques (1 et 2) et une petite locomotive diesel (3) assurent les manoeuvres avec les embranchés.

La traction diesel facilite les manoeuvres à Chavornay, où le 700 V DC de l’OC côtoie le 15 kV AC des CFF. Si l’OC s’est porté bien durant plus de 60 ans, la concurrence de la route fait chuter les résultats aussi bien du côté des voyageurs que du côté fret. En 2007, la société Travys (Transports vallée de Joux – Yverdon – Sainte-Croix) acquiert l’intégralité du capital de l’OC. Et, en 2016, Travys achète d’occasion une nouvelle locomotive, une G 1000, auprès de la société Tamoil de Saint-Triphon. Repeinte aux couleurs de Travys, elle est rapidement mise en service sur la ligne Orbe – Chavornay. Cette locomotive n’est pas seulement capable de faire des manoeuvres, elle est apte à un service de ligne comme, par exemple, amener directement les wagons sortant de l’usine Nespresso de Nestlé à la gare de triage de Lausanne. Et sans l’obligation de relais par les CFF en gare de Chavornay, l’acheminement des wagons sera moins onéreux ! Ce premier acte concret s’inscrit dans un projet à plus long terme qui vise à intégrer la ligne dans la desserte voyageurs du RER Vaud (avec relation directe Orbe – Lausanne) en rendant compatible l’infrastructure de l’ex-OC avec celle des CFF et en réélectrifiant la ligne en 15 kV 16,7 Hz AC. Un projet qui doit aboutir à l’horizon 2025.



Sur le même sujet

Commenter l'article

NOS NEWSLETTERS

  • La lettre du cheminot

    Chaque semaine, recevez les infos les plus populaires dans le monde des cheminots actifs

  • La lettre du groupe

    La Vie du Rail vous informe de ses nouveautés, la sortie de ses magazines, livres, événements ...

  • La News Rail Passion

    Recevez toutes les actus du magazine, les dossiers spéciaux, les vidéos, le magazine dès sa parution

  • La Boutique

    Nouveautés, offres exclusives, faites partie du club privilégiers des clients de la boutique de la Vie du Rail

  • Photorail

    Recevez une fois par mois nos actualités (nouvelles photographies ou affiches touristiques rajoutées sur le site) et nos offres ponctuelles (promotions…)

EN SAVOIR PLUS