fbpx

Nouveau !

Historail, le magazine pour les passionnés de l'histoire ferroviaire édité par La Vie du Rail, lance sa newsletter !
Recevez chaque lundi, le meilleur de l'histoire ferroviaire.

  • © L. Levert

    croisement en ligne aux abords de l’entrée du tunnel sous le Bosphore côté Europe de l’automotrice électrique E 32002 assurant une mission Halkali - Gebze (23 avril 2019).

  • © L. Levert

    Gare de Yesilyurt, à droite la ligne dédiée aux trains grandes lignes et de fret (23 avril 2019).

  • © L. Levert

    Intérieur et visualisateur principal d’une automotrice électrique E 32000 (23 avril 2019).

Turquie : la ligne Marmaray en service

5 novembre 2019
- -
Par : Luc Levert

Après 15 ans de travaux, la nouvelle ligne de banlieue Marmaray Gebze – Halkali, transitant par le tunnel sous le Bosphore, a été inaugurée le 12 mars 2019. Depuis le 13 mars 2019, elle est empruntée par des trains de banlieue et des trains à grande vitesse YHT en provenance d’Ankara ou de Konya, interconnectant le réseau à grande vitesse turc avec la partie européenne de la Turquie.

Déjà en 1860, un ingénieur français, M. Préault, avait réalisé un avant-projet de ponttunnel sous le Bosphore, qui devait relier la rive asiatique et la rive européenne de la ville de Constantinople, maintenant dénommée Istanbul. Ce projet, approuvé par le gouvernement de l’Empire ottoman, n’a pu aboutir pour des raisons techniques, particulièrement en raison des forts courants marins du Bosphore. Pour permettre de raccourcir le temps de trajet des 2 millions de voyageurs qui traversent quotidiennement le Bosphore et de diminuer la circulation routière dans Istanbul, le ministère turc des Transports a lancé en 2004 le projet Marmaray, qui comprend la construction d’un tunnel de 13,6 km, dont 1,4 sous le Bosphore et la modernisation de 60 km de voies ferrées existantes. Le projet Marmaray s’est déroulé en deux phases. Après l’étude de faisabilité lancée en 1998, la maîtrise d’oeuvre a été attribuée au cabinet Avrasyaconsult en 2000. Les travaux, confiés à un consortium turco-japonais composé des sociétés japonaises Taisei et Kumagei et des sociétés turques Nurol et Gama, ont débuté le 9 mai 2000. Ces travaux comportaient la réalisation d’un tunnel de 13,6 km entre les gares de Kazliçesme, située en Thrace sur la rive européenne du Bosphore, et Ayrilik Cesmesi, située en Anatolie sur la rive asiatique du Bosphore, dont 1 386 m sous la mer, et de trois nouvelles gares souterraines, Üsküdar, Sirkeci et Yenikapi.
Le tunnel sous le Bosphore est situé à une profondeur maximale de 60,46 m par rapport au niveau de la mer. Il est composé d’un tube immergé constitué de 11 sections, dont huit de 135 m, deux de 98,5 m, et une de 110 m. D’une masse totale de 18 000 t, il répond aux normes antisismiques et anti-incendie. Le tunnel sous la mer est relié à la ligne par deux tunnels creusés l’un vers Kazliçesme et l’autre vers Ayrilik Cesmesi. Il a été achevé le 20 octobre 2008 avec un peu de retard par rapport aux prévisions à la suite de découverte de sites archéologiques près de la gare de Sirkeci, située sur la partie européenne du Bosphore.



Sur le même sujet

2 Commentaires

  1. Güntürk Üstün 5 novembre 2019 17 h 04 min

    “Marmaray,” un projet ferroviaire tellement nécessaire, formidable et habile; a enfin officiellement pu voir la lumière du jour dès le matin du 13 mars dernier. Le projet “Marmaray” [contraction de “Marmara Ray”/en français, “Marmara Rail”] en Turquie représente la première liaison ferroviaire physique entre l’Europe et l’Asie. Pendant que le service régulier des automotrices électriques de banlieue [les “E 32000” (construites par Hyundai Rotem)], des certaines rames électriques “YHT” (acronyme de “Yüksek Hızlı Tren”, en français “Train à Grande Vitesse”) c-à-d les “HT 80000” construites par Siemens en provenance d’Ankara ou de Konya et des trains de fret nocturnes de “TCDD Tasimacilik” (l’équivalent turc de “SNCF Mobilités”) continue sans problème entre Gebze et Halkali via le tunnel sous la mer de Marmara; deux regrets demeurent quand même auprès du monde ferroviphile suivant l’accomplissement de ce projet: *1) La gare historique de Sirkeci (pas la station souterrainne actuelle portant le nom “Sirkeci” bien entendu), étant le terminus de l’Orient Express original dans le temps, et située sur la partie européenne de la ville, est définitevement fermée au trafic ferroviaire. *2) Le futur de la gare historique d’Haydarpasa, située sur la côte asiatique/anatolienne de la métropole, garde toujours son mystère [Certains de ses fans inconditionnels croient que si une fois rouverte au trafic des trains, elle ne sera plus comme avant en terme d’activité]. Entre-temps, on attend le passage mémorable (prévu le 6 ou 7 novembre 2019) du premier train de marchandises venant de Xian (Chine) vers Prague, en empruntant la troisième voie de la ligne de Marmaray.

  2. Güntürk Üstün 6 novembre 2019 21 h 42 min

    Selon la presse locale, le passage prévu du premier train-bloc venant de Xi’an (Chine) vers Prague, en utilisant la ligne intercontinentale de Marmaray est prévu tres tôt au matin [entre 03:30 et 04:00, heure d’Istanbul/Décalage horaire avec la France: +2h00] du 7 novembre 2019. Le convoi historique a quitté la gare centrale d’Ankara (suite à une cérémonie officielle) dans la journée du 6 novembre avec ses 42 wagons porte-conteneurs. En tête du fret se trouve toujours une locomotive électrique puissante (6705 cv), construite par le partenariat “Hyundai Rotem-Tülomsas”, appartenant à la série “E 68000” de “TCDD Tasimacilik.” Un changement de loco sera nécessaire au terminal ferroviaire d’Halkali comme d’habitude. Et après, en route pour Prague, “la Ville Dorée!”

Commenter l'article

NOS NEWSLETTERS

  • La lettre du groupe

    La Vie du Rail vous informe de ses nouveautés, la sortie de ses magazines, livres, événements ...

  • La News Boutique

    Nouveautés, offres exclusives, faites partie du club privilégié des clients de la boutique de la Vie du Rail

  • La News Photorail

    Recevez une fois par mois nos actualités (nouvelles photographies ou affiches touristiques rajoutées sur le site) et nos offres ponctuelles (promotions…)

  • La News Rail Passion

    Recevez chaque mercredi toutes les actus du magazine, les dossiers spéciaux, les vidéos, le magazine dès sa parution

  • La lettre du cheminot

    Recevez chaque jeudi les infos les plus populaires dans le monde des cheminots actifs

  • La News Historail

    Recevez chaque lundi les derniers dossiers en ligne et le magazine dès sa parution

EN SAVOIR PLUS