Soyez au courant des nouveautés, des promotions exclusives et des ventes privées de la Boutique de la Vie du Rail et vous inscrivant à notre newsletter hebdomadaire !

  • © J. Diaz

    Double composition d’X 73500 en route vers Bedous franchissant le gave d’Aspe sur le viaduc d’Escot (juin 2016).

  • © J. Lahut

    Le train 867430 marque l’arrêt en gare de Sarrance en direction d’Oloron et Pau (28 août 2017).

  • © J. Diaz

    Canfranc, prochaine étape après la réouverture d’Oloron - Bedous (printemps 2017).

Oloron – Bedous un an après

11 janvier 2018
- -
Par : Patrick Millas

Rouverte à l’été 2016, cette ligne affiche des chiffres de fréquentation plutôt satisfaisants dus principalement à une clientèle touristique qu’un partenariat intelligent entre la SNCF et les acteurs locaux a su attirer.

Oloron – Bedous, segment de la ligne ferroviaire Pau – Canfranc – Saragosse, rouvert le 26 juin 2016 vient de fêter son premier anniversaire. Le bilan en matière de trafic voyageurs, fort satisfaisant, repose sur le tourisme essentiellement estival mais aussi hivernal, avec un potentiel encore plus prometteur pour les années à venir à destination principalement de la vallée d’Aspe, située dans le haut Béarn, au cœur des Pyrénées-Atlantiques, voisine de l’Espagne et du Pays basque, entre l’océan Atlantique et la Méditerranée.
Avec en moyenne 350 voyageurs/jour en juillet et août 2016 (600 le jeudi), le succès a été au rendez-vous en raison de l’attractivité de la vallée d’Aspe en matière touristique. Les trains les plus chargés ont été les 867419 (Pau 9 h 22 – Bedous 10.33)/867429 (Pau 14 h 07 – Bedous 15 h 14) et retour 867426 et 867432, avec des départs de Bedous respectivement à 12 h 38 et 15 h 41. Le premier transportant jusqu’à 150 voyageurs tous les jeudis. La desserte est d’ailleurs renforcée l’été au sens large (de début juin à fin septembre), pour faire face à ce trafic avec six AR jusqu’à Bedous, quatre le reste de l’année.
Ont été générateurs de trafic le marché de Bedous, la fête du fromage à Etsaut, les restaurants de la vallée, notamment à Bedous, mais aussi les innombrables randonnées possibles à partir des gares de Lurbe-Saint-Christau (chemin de Saint Jacques, voie d’Arles), Sarrance (Le cloître du XVIIe siècle mérite le détour et attire plus de 10 000 visiteurs en été chaque année, ce qui a justifié l’arrêt ferroviaire) ou encore Bedous. La vallée d’Aspe est le paradis des randonneurs, leur lieu de rendez-vous le plus prisé étant le village d’Etsaut (desservi par le bus Bedous – Canfranc, qui prend le relais du train dans la première gare citée), à la croisée du GR 10, qui traverse les Pyrénées d’est en ouest, et du chemin emprunté par les pèlerins vers la Galice.
La SNCF, par l’intermédiaire du TER Aquitaine, de ses équipes ainsi que de la manager de ligne à Pau, a bien compris l’importance du tourisme, d’une part en passant, notamment à travers le TER Aquitaine, des partenariats avec par exemple des écoles de parapente comme celle d’Air attitude à Accous, site très prisé par les amateurs de cette discipline à 3 min en bus de la gare de Bedous, d’autre part en prévoyant le doublage des rames sur deux AR tous les jeudis en été mais aussi en fonction de la demande. De plus, le distributeur de billets régionaux installé sur le quai de la gare de Bedous est devenu quintilingue, des guichets supplémentaires ont été ouverts à Pau et Oloron.



Sur le même sujet

Commenter l'article

NOS NEWSLETTERS

  • La lettre du cheminot

    Chaque semaine, recevez les infos les plus populaires dans le monde des cheminots actifs

  • La lettre du groupe

    La Vie du Rail vous informe de ses nouveautés, la sortie de ses magazines, livres, événements ...

  • La News Rail Passion

    Recevez toutes les actus du magazine, les dossiers spéciaux, les vidéos, le magazine dès sa parution

  • La Boutique

    Nouveautés, offres exclusives, faites partie du club privilégiers des clients de la boutique de la Vie du Rail

EN SAVOIR PLUS