fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

X
laviedurail.com
  • © Philippe-Enrico Attal

    Le tunnelier Marina vient de percer la dernière paroi de la boîte de la gare de Créteil-L’Échat. (20 décembre 2021)

  • © Philippe-Enrico Attal

    La gare de Créteil-L’Échat de la ligne 15 sort de terre, avec en arrière-plan, une rame de la ligne 8. (20 décembre 2021)

Ligne 15 Sud, le gros oeuvre est terminé

9 avril 2022
- -
Par : Philippe-Enrico Attal

L’achèvement des travaux de creusement de la ligne 15 Sud marque une étape dans le nouveau métro. Désormais, on installe les équipements de voie et de signalisation avant de remettre les clefs à la RATP chargée de la maintenance.

Le 20 décembre dernier, la machine Marina a percé le tympan du tunnel de la gare de Créteil-L’Échat. Rien de bien nouveau en Île-de-France tant la valse des tunneliers est presque devenue banale ces dernières années. Entre les différents chantiers, RER E, ligne 14, lignes 15, 16, 17 et 18, on a compté jusqu’à une dizaine de tunneliers à l’oeuvre simultanément aux quatre coins de la région. Pourtant, l’arrivée de Marina dans la boîte de la station Créteil-L’Échat, après une course de 2,6 km, marque la fin des creusements de la première ligne du Grand Paris Express. Ce projet qui a pris beaucoup de retard, décrié pour son coût, franchit ainsi une étape décisive après l’achèvement du creusement des 37 km de la ligne 15 Sud. Alors que le génie civil des gares est lui aussi quasiment terminé (avec les derniers travaux à Pont-de-Sèvres), plus rien ne s’oppose désormais à une mise en service fin 2025-début 2026 comme annoncé. Et ce n’est pas là un moindre exploit compte tenu de l’ampleur de ce chantier où une vingtaine de tunneliers aura creusé durant les 4 ans de forage. Désormais, on pose la voie, on soude les rails et on tire les câbles. La caténaire, rigide, est mise progressivement en place. Les premières rames du Metropolis d’Alstom version Grand Paris Express devraient sortir d’usine en 2022. Dès que l’infrastructure le permettra, les essais en ligne de ces trains de 108 m pourront commencer. Avant cela, la RATP aura pris possession de l’infrastructure. Alors que l’exploitant des nouvelles lignes sera désigné par appel d’offres, la loi a déjà confié la maintenance du réseau (et non du matériel) à la RATP. Cette désignation n’est pas sans soulever quelques questions. Certains candidats à l’exploitation considèrent que le jeu sera faussé dès lors que la maintenance ne sera pas de leur compétence. La RATP ne sera-telle pas avantagée en disposant déjà d’informations exclusives ?

Pour éviter d’être prise en défaut sur ce sujet hautement sensible, l’entreprise publique a pris les devants. La direction de la maintenance du GPE a quitté les locaux du siège quai de la Rapée pour un autre site. Dès lors, ces personnels ne pourront plus avoir de contact avec la RATP, qui reste pourtant leur entreprise. Une situation assez originale, destinée à garantir la neutralité du gestionnaire d’infrastructure vis-à-vis des candidats à l’exploitation. Pour autant, on peut déjà imaginer la réaction d’éventuels exploitants écartés si la RATP remporte ce marché.

Pour l’heure, une autre menace bien plus inquiétante plane toujours sur le nouveau métro. À trois ans et demi de sa mise en service, son exploitation n’est toujours pas financée. Si rien n’est décidé, c’est Île-de-France Mobilités qui devra seule en assumer la charge alors que les finances de l’autorité organisatrice sont au plus mal. La présidente de la région, Valérie Pécresse, s’est plusieurs fois exprimée sur le sujet, demandant une participation financière de l’État. Faute d’accord, il y a un fort risque que la charge en soit tout simplement reportée sur le voyageur. Alors que le montant du passe Navigo mensuel reste inchangé depuis plusieurs années à 75,20 euros, il pourrait bien connaître une importante hausse, frisant les 100 euros, pour compenser les nouvelles dépenses. Mais une telle mesure s’annonce très difficile à faire passer, même en réponse à une amélioration considérable de l’offre de transport. D’autant que la mise en service de la ligne 15 Sud devrait intervenir peu avant les élections régionales.

Cet article est tiré du n°294 de RAIL PASSION dont voici la couverture :



Sur le même sujet

2 Commentaires

  1. Güntürk Üstün 9 avril 2022 22 h 46 min

    À son ouverture en 2025, la section sud de la ligne 15 devrait desservir en particulier:
    * la ville de Boulogne-Billancourt, seconde ville d’Île-de-France par sa population, ainsi que l’Île Seguin et la salle de spectacle La Seine musicale (Pont de Sèvres),
    * l’écoquartier du Fort d’Issy (Fort d’Issy – Vanves – Clamart),
    * le cimetière parisien de Bagneux (Châtillon – Montrouge et Bagneux – Lucie Aubrac),
    * le parc départemental des Hautes-Bruyères (Villejuif – Institut Gustave-Roussy),
    * le musée d’Art contemporain du Val-de-Marne (Vitry Centre),
    * le quartier du Vieux Saint-Maur à Saint-Maur-des-Fossés (Saint-Maur – Créteil),
    * la ville nouvelle de Noisy-le-Grand, le campus Descartes de l’université Paris-Est-Marne-la-Vallée et le château de Champs-sur-Marne (Noisy – Champs).
    Dans son éventuelle seconde phase en 2030, elle devrait desservir:
    * le quartier de La Défense – Seine-Arche et la salle polyvalente (manifestations sportives, salle de spectacle) Paris La Défense Arena, près de la Grande arche de la Défense,
    * le centre commercial Qwartz,
    * la piscine olympique du pont de Bondy,
    * le parc de Saint-Denis Pleyel,
    * le Stade de France.
    La ligne 15 du métro de Paris est une ligne en construction du réseau métropolitain de la capitale. Longue de 75 km et devant desservir 36 stations, elle constitue l’élément central du projet global du Grand Paris Express. Elle sera exploitée par des matériels à roulement fer à intercirculation intégrale et à conduite automatique d’Alstom.

  2. Güntürk Üstün 10 avril 2022 8 h 29 min

    Le creusement de l’intégralité de la 15 Sud a nécessité l’intervention de 10 tunneliers dont un (« Ellen » – prenant son nom de la célèbre navigatrice britannique, « Ellen MacArthur ») a effectué deux parcours.
    Ces trains-usines ont permis de construire un tunnel de 10 mètres de diamètre. Longs d’une centaine de mètres et pesant plus de 1500 tonnes, ces engins tout-terrain ont construit le tunnel au fur et à mesure du creusement. En tout, 128 000 voussoirs formant 18 500 anneaux ont été posés pour constituer le tunnel de la ligne.
    Cinq groupements d’entreprises ont réalisé le creusement des presque 40 km de la ligne 15 Sud qui a mobilisé de nombreux collaborateurs de la Société du Grand Paris et des milliers de compagnons:
    * Groupement CAP, mandataire Vinci construction
    – De la gare Fort d’Issy – Vanves – Clamart, à Vanves, à la gare Villejuif Louis-Aragon
    * Groupement Horizon, mandataire Bouygues Travaux Publics
    – Du Puits Ile de Monsieur, à Sèvres, à la gare Fort d’Issy – Vanves – Clamart, à Vanves
    – De la gare Villejuif Louis-Aragon à la gare Créteil l’Échat
    * Groupement Eiffage – Razel-Bec
    – De la gare Créteil l’Échat à la gare Bry – Villiers – Champigny
    * Groupement Alliance, mandataire Demathieu Bard
    – De la gare Bry – Villiers – Champigny à la gare Noisy – Champs
    * Groupement Léon Grosse / Dacquin
    – Arrière-gare Noisy – Champs.

Laisser un commentaire

NOS NEWSLETTERS

  • La lettre du cheminot

    Chaque semaine, recevez les infos les plus populaires dans le monde des cheminots actifs

  • La lettre du groupe

    La Vie du Rail vous informe de ses nouveautés, la sortie de ses magazines, livres, événements ...

  • La News Rail Passion

    Recevez toutes les actus du magazine, les dossiers spéciaux, les vidéos, le magazine dès sa parution

  • La Boutique

    Nouveautés, offres exclusives, faites partie du club privilégiers des clients de la boutique de la Vie du Rail

  • Photorail

    Recevez une fois par mois nos actualités (nouvelles photographies ou affiches touristiques rajoutées sur le site) et nos offres ponctuelles (promotions…)

EN SAVOIR PLUS