Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

X
  • © Philippe-Enrico Attal

    Trompe-l’oeil et décors somptueux pour les voyageurs de la rame Paris Musées du RER C (29 septembre 2021).

  • © Philippe-Enrico Attal

    Trompe-l’oeil et décors somptueux pour les voyageurs de la rame Paris Musées du RER C (29 septembre 2021).

  • © Philippe-Enrico Attal

    Trompe-l’oeil et décors somptueux pour les voyageurs de la rame Paris Musées du RER C (29 septembre 2021).

  • © Philippe-Enrico Attal

    Trompe-l’oeil et décors somptueux pour les voyageurs de la rame Paris Musées du RER C (29 septembre 2021).

Une rame Paris Musées pour le RER C

7 décembre 2021
- -
Par : Philippe-Enrico Attal

Depuis le 27 septembre, les musées de la Ville de Paris ont leur rame dédiée. Quatre sites servent de modèle à la décoration des voitures d’une rame du RER C.

Vous ne fréquentez pas les musées ? Allez-y en train ! C’est un peu le message, tout en paradoxe, qu’ont voulu faire passer la SNCF et Paris Musées. Une nouvelle fois, les voyageurs ont la chance de pouvoir embarquer à bord d’un train à la décoration hors du commun. Après les rames Versailles, Impressionnistes, Nature et patrimoine, et Cinéma, voici le RER Paris Musées. Pour célébrer les temples de la culture de la Ville de Paris, chacune des quatre voitures de cette rame a été décorée selon un thème précis. L’idée est bien de mettre en valeur la richesse des musées parisiens, aussi nombreux que variés.

Malheureusement, si leurs noms sont souvent connus du grand public, trop peu de personnes s’y sont rendues et connaissent les oeuvres qu’ils abritent. De là est née l’idée de faire découvrir directement aux voyageurs les salles et les collections présentées par ces lieux prestigieux. Évidemment, il n’a pas été simple de faire un choix parmi les nombreux musées de la ville. Aussi, le tracé dans Paris du RER C a servi de repère, pour retenir quatre musées (autant que de voitures dans une rame), accessibles par les trains de la ligne. Même si en réalité le RER ne dessert pas si bien que ça les musées en question, on retrouve donc une voiture du palais de Tokyo dédié à l’art moderne, du Petit Palais pour les beaux-arts, du palais Galliera pour la mode, et du musée Carnavalet pour l’histoire de Paris. C’est donc un pelliculage soigné qui est venu métamorphoser l’intérieur des voitures du sol au plafond sur chacun des deux niveaux. Le résultat, qui a demandé 600 heures de travail, a été obtenu après la pose de pas moins de 700 m2 de vinyle. Au-delà de l’aspect esthétique, il y a un indéniable effet trompe-l’oeil qui laisse le voyageur un peu désorienté. Et c’était précisément le but recherché, faire croire le temps d’un instant que l’on est transporté au coeur du musée évoqué. Découvrir que c’est dans ces murs que l’on peut voir les magnifiques boiseries dessinées par Hector Guimard, ou encore La Fée électricité, cette oeuvre peinte par Raoul Dufy pour l’Exposition universelle de 1937. Et il y en a tant d’autres encore, pas seulement des oeuvres d’art mais un décor qui « rappelle » et qui « évoque », qui plonge le voyageur dans une ambiance de luxe et de beauté pure. Une réelle incitation à aller plus loin et à pousser la porte du musée. D’autant que ceux de la ville sont tous gratuits afin d’être accessibles au plus grand nombre. La mise en circulation de ce train musée aurait dû intervenir il y a plusieurs mois déjà, reportée en raison de la crise sanitaire. Un regret peut-être, le choix d’une rame en livrée carmillon (la 20874) et non Île-de-France Mobilités, mais il n’y en a pas encore sur la ligne C.

Preuve du succès indéniable de ces opérations, de nouveaux trains à thèmes sont déjà demandés, notamment pour les RER B et E.

 

Cet article est tiré du n°290 de RAIL PASSION dont voici la couverture :



Sur le même sujet

Une Commentaire

  1. Güntürk Üstün 7 décembre 2021 13 h 58 min

    De nouvelles rames atypiques sont mises en circulation sur la ligne du RER C depuis fin septembre dernier. Desservant un grand nombre de musées de la la Ville Lumière, ce sont Transilien SNCF, Paris Musées et Île-de-France Mobilités qui ont ainsi développé l’opération insolite « Train Paris Musées » du réseau RER C afin de faire (re)découvrir les lieux culturels concernés aux voyageurs!
    Le « Train Paris Musées » traverse tous les jours 36 gares de la Ligne C du RER et 5 départements (Paris, Hauts-de-Seine, Val de Marne, Essonne, Yvelines).
    Cette ligne du RER offre un maillage exceptionnel est-ouest et nord-sud de la capitale en desservant les musées les plus emblématiques de la Ville de Paris: le Palais Galliera, le Petit Palais, le musée Cognac-Jay, la Maison de Victor Hugo, le musée d’Art moderne et bien d’autres encore!

Laisser un commentaire

NOS NEWSLETTERS

  • La lettre du cheminot

    Chaque semaine, recevez les infos les plus populaires dans le monde des cheminots actifs

  • La lettre du groupe

    La Vie du Rail vous informe de ses nouveautés, la sortie de ses magazines, livres, événements ...

  • La News Rail Passion

    Recevez toutes les actus du magazine, les dossiers spéciaux, les vidéos, le magazine dès sa parution

  • La Boutique

    Nouveautés, offres exclusives, faites partie du club privilégiers des clients de la boutique de la Vie du Rail

  • Photorail

    Recevez une fois par mois nos actualités (nouvelles photographies ou affiches touristiques rajoutées sur le site) et nos offres ponctuelles (promotions…)

EN SAVOIR PLUS