fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

X
laviedurail.com
© C. Santiccioli

Le train spécial vient de quitter Toury en direction de Paris (2 juillet 2022).

Premières sorties commerciales de la 141 R 840

24 septembre 2022
- -
Par : P. Bouché

Après une première circulation à destination de Paris-Austerlitz les 29 et 30 juin dans le cadre du tournage du film Le Temps d’aimer, la 141 R 840 empruntait le même itinéraire, deux jours plus tard, pour assurer un train spécial organisé par la section Centre-Val de Loire de l’AAATV. La rame historique était composée, outre l’allège postale, de voitures 1re et 2de classes, de la DEV AO aménagée en bar et boutique-souvenirs ainsi que de la « Club 34 », ancienne voiture-restaurant climatisée, mise en service en 1967 et modifiée ultérieurement pour des séminaires et conférences avec animation discothèque. Cette voiture, confiée à l’association par la SNCF en 2018, sera repeinte dans sa livrée rouge d’origine.

À l’arrivée, une journée libre était proposée aux voyageurs pour visiter des monuments et sites emblématiques des alentours. Dans l’après-midi, la locomotive a circulé haut-le-pied pour changer de sens d’orientation vers Rungis, Juvisy et retour à Paris-Austerlitz. C’est peu avant 19 h que le départ était donné à la 141 R qui a quitté la gare parisienne à grands coups d’échappement et de sifflet.

La prochaine sortie de la 141 R 840 se fera à l’occasion des Journées du patrimoine.



Sur le même sujet

3 Commentaires

  1. Güntürk Üstün 24 septembre 2022 12 h 42 min

    La belle et industrieuse « 141R840 » a été construite en octobre et novembre 1946 aux Etats Unis d’Amérique dans les usines Baldwin à Chester (Pennsylvanie) et a été débarquée en France en mars 1947. Elle est équipée d’origine de la chauffe au fioul lourd, mode choisi par la SNCF pour faire face à la pénurie de charbon dans l’après-guerre.
    Utilisée dans le sud-est de la France (dépôt d’Avignon et de Nîmes) tant pour la traction des trains de voyageurs que pour celle des lourds convois de marchandises, elle arriva à Vierzon pour terminer sa carrière en 1970.
    Celles du dépôt de Vierzon circulent notamment sur la transversale de Tours à Nevers et émerveillent plusieurs jeunes ferroviphiles de Bourges. En 1976, ces derniers décidèrent d’écrire au Président de la SNCF (Jacques Pélissier) pour lui demander de leur confier la « 141R840 » qui était garée dans le dépôt depuis six années et qui allait être démolie. Ainsi, sa deuxième vie de service allait commencer.

  2. Güntürk Üstün 24 septembre 2022 12 h 56 min

    Monument Historique (MH) depuis le 22 mai 2003, la « 141R840 » a été restaurée sous les ares de l’AAATV-CVL dans la livrée noire avec une bande jaune le long du tablier, caractéristique des machines à vapeur affectées au dépôt de Vierzon où elle termina sa carrière. Elle a une puissance de 2928 ch et est capable d’atteindre une vitesse maximale de 100 km/h.

  3. Güntürk Üstün 24 septembre 2022 13 h 17 min

    D’autre part, le 30 septembre prochain, l’Amicale des Anciens et Amis de la Traction à Vapeur-Centre Val de Loire (AATV-CVL) lancera la restauration de sa voiture voyageurs de type « A4-B5 » de 1961 et l’ouverture d’une souscription dédiée à ce projet avec la Fondation du Patrimoine.
    Cette nouvelle restauration intervient après la restauration de la chaudière de la locomotive « 141R840 » qui a effectué son voyage inaugural le 2 juin dernier.
    La voiture mixte « A4-B5 » a été construite à Creil dans la Somme par Brissonneau en 1961 et retirée du service en 1991. Sauvegardée pour figurer dans la réserve de la collection de la Cité du Train de Mulhouse, elle fut confiée par la SNCF à l’AAATV CVL qui l’a restaurée.
    Aujourd’hui cette voiture de voyageurs ne peut plus circuler car ses bogies nécessitent une révision et un contrôle approfondis. Sans ces travaux (et la réparation des pièces dégradées) cette voiture n’aurait plus le droit de circuler sur le réseau ferroviaire national. Il s’agit évidemment d’une opération particulièrement onéreuse.

Laisser un commentaire

NOS NEWSLETTERS

  • La lettre du cheminot

    Chaque semaine, recevez les infos les plus populaires dans le monde des cheminots actifs

  • La lettre du groupe

    La Vie du Rail vous informe de ses nouveautés, la sortie de ses magazines, livres, événements ...

  • La News Rail Passion

    Recevez toutes les actus du magazine, les dossiers spéciaux, les vidéos, le magazine dès sa parution

  • La Boutique

    Nouveautés, offres exclusives, faites partie du club privilégiers des clients de la boutique de la Vie du Rail

  • Photorail

    Recevez une fois par mois nos actualités (nouvelles photographies ou affiches touristiques rajoutées sur le site) et nos offres ponctuelles (promotions…)

EN SAVOIR PLUS