fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

X
© B. Vieu

La gare de Tournemire-Roquefort au PK 524,584 entre Béziers et Millau (18 août 2019).

La ligne Béziers – Neussargues sera préservée

15 mars 2020
- -
Par : B. Vieu

Les régions Occitanie et Auvergne-Rhône-Alpes ont conclu le 19 décem­bre dernier un accord avec l’État sur le financement d’une deuxième phase d’investissements sur la ligne des Causses (Béziers – Neussargues, 277 km) en faveur de la desserte à proximité de Saint-Chély-d’Apcher pour un mon­tant de 11,46 millions d’euros. Ces investissements permettront d’assurer l’exploitation de la ligne de 2022 à fin 2024. Les deux régions en financent les 2/3 et l’État l’autre tiers. La desserte fret pour l’usine Arcelor Mittal à Saint-Chély-d’Apcher, seul embran­ché actif de la ligne, est ainsi assurée. Cette entreprise de 370 emplois assure s’engager dans le développement de la production de l’usine et augmenter l’utilisation du rail. En 2019 des premiers travaux d’urgence ont été réalisés entre Sévérac-le-Château et Millau, financés par la région Occitanie à hauteur de 3,57 millions d’euros. Cette dernière a adopté en octobre 2019 un plan d’urgence de 76 millions d’euros pour l’ensemble de la région dont 19 millions vont permettre de financer le maintien de l’exploitation entre Béziers et la limite entre les deux régions (PK 662,262 entre Arcomie et Loubaresse). Faute d’investissements importants la ligne des Causses était menacée de fermeture.



Sur le même sujet

2 Commentaires

  1. Güntürk Üstün 15 mars 2020 16 h 58 min

    C’est évidemment une importante bataille que la ligne à voie unique électrifiée de Béziers à Neussargues -dite ligne des Causses- vient de remporter dans un effort collectif. Désormais, elle n’est plus à classer parmi les petites lignes en danger.

  2. leon jacques 26 mars 2020 21 h 39 min

    Que de bons souvenirs avec cette ligne.En étant jeune 0 la fin des années 50, si mes souvenirs sont intacts, je partais chez mon oncle et ma tante en prenant le soir à Paris Austerlitz le train pour arriver le matin vers 9h 30 à Tournemire-Roquefort en ayant admiré le viaduc de Garabit au petit matin en sachant que les vacances commençaient dans le petit village de Saint Felix de SorgueS

Commenter l'article

NOS NEWSLETTERS

  • La lettre du cheminot

    Chaque semaine, recevez les infos les plus populaires dans le monde des cheminots actifs

  • La lettre du groupe

    La Vie du Rail vous informe de ses nouveautés, la sortie de ses magazines, livres, événements ...

  • La News Rail Passion

    Recevez toutes les actus du magazine, les dossiers spéciaux, les vidéos, le magazine dès sa parution

  • La Boutique

    Nouveautés, offres exclusives, faites partie du club privilégiers des clients de la boutique de la Vie du Rail

  • Photorail

    Recevez une fois par mois nos actualités (nouvelles photographies ou affiches touristiques rajoutées sur le site) et nos offres ponctuelles (promotions…)

EN SAVOIR PLUS