Soyez au courant des nouveautés, des promotions exclusives et des ventes privées de la Boutique de la Vie du Rail et vous inscrivant à notre newsletter hebdomadaire !

© B. Collardey

Passage à Imperia Oneglia de l’IC « Ligure » tracté par une E 656 : la mise en tunnel de ce parcours a été effectuée en 2016 (20 janvier 2002).

La fin de la mise en tunnels de la ligne de la Riviera ligure repoussée

14 janvier 2019
- -
Par : B. Collardey

L’artère littorale joignant Gênes, capitale de la province italienne de Ligurie, à Vintimille, gare-frontière avec la France, via Savone et San Remo est longue de 147 km. Longeant sur tout son parcours au plus près les rivages de la côte méditerranéenne bordée par des chaînons montagneux, elle recoupe les territoires des communes et des villes en deux avec une multitude de passages à niveau et offre des panoramas de grande qualité. Comprenant une succession de tunnels, seuls les tronçons à la sortie de Gênes et à l’entrée de Vintimille ainsi que de Loano à Albenga avaient été dotés d’une double voie. Électrifiée totalement sous courant triphasé en 1931, la reconversion de la ligne sous 3 kV continu a eu lieu en 1964 jusqu’à Savone, puis en 1967 pour atteindre Vintimille.
Pour accroître le débit, les FS ont entamé des chantiers de grande ampleur visant à doter la ligne d’une double voie le plus souvent avec un tracé à l’intérieur des terres nécessitant la création de nombreux tunnels dont certains compris entre 5 et 8 km. Ce processus ayant l’avantage d’une vitesse pratiquée jusqu’à 140, 160 km/h, voire 200, supprime pour les voyageurs les beaux coups d’œil sur la côte ligure très dentelée et fleurie et ses villages typiques. Après la courte section d’Ospedaletti à Bordighera en 1955, cela a été le cas de Varazze à Finale Ligure via le nœud de Savone en 1977, puis sont ont été réalisées les portions Gênes Voltri – Varazze et San Lorenzo – Bordighera, avec gares intermédiaires à Taggia Arma à l’air libre et San Remo en souterrain en 2001. Plus près de nous, le programme a porté sur le tronçon de 18,8 km d’Andora à San Lorenzo incluant 11 tunnels creusés au tunnelier, trois viaducs et deux gares à Diano Castello et Imperia, mises en service le 11 dé­­cembre 2016. Reste donc à traiter le parcours central Finale Ligure – Andora, long de 32 km avec gares à Loano, Albenga et Albenga. Vu l’ampleur des investissements à prévoir, comportant le recours à de longs tunnels, la programmation n’est pas pour le moment définie, les FS étant engagés dans les vastes projets de direttissima MilanVéroneVenise et le tunnel de base du Brenner.



Sur le même sujet

Commenter l'article

NOS NEWSLETTERS

  • La lettre du cheminot

    Chaque semaine, recevez les infos les plus populaires dans le monde des cheminots actifs

  • La lettre du groupe

    La Vie du Rail vous informe de ses nouveautés, la sortie de ses magazines, livres, événements ...

  • La News Rail Passion

    Recevez toutes les actus du magazine, les dossiers spéciaux, les vidéos, le magazine dès sa parution

  • La Boutique

    Nouveautés, offres exclusives, faites partie du club privilégiers des clients de la boutique de la Vie du Rail

EN SAVOIR PLUS