fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

X
© DR

L’un des deux autorails des années 50 du train touristique, stationné en gare de Luçay-le-Mâle.

Des espoirs de restauration pour la gare de Luçay-le-Mâle

26 août 2020
- -
Par : Anne Jeantet-Leclerc

La gare de Luçay-le-Mâle attend d’être restaurée à l’instar des autres gares de la ligne du train touristique du Bas-Berry, qui est inscrite aux Monuments historiques.
Construite au début du XXe siècle, en 1902, la gare est désertée par les trains de voyageurs et de fret de la SNCF depuis 1980 pour les premiers et 1988 pour les seconds (actuellement, seul le tronçon de Salbris à Valençay est utilisé par la SNCF qui y fait circuler des TER Centre-Val de Loire). En revanche, depuis 2003, elle accueille le Train du Bas-Berry, exploité par la Société d’animation du Blanc Argent (Saba) en partenariat avec le syndicat mixte. Ce train touristique propose deux parcours (Écueillé - Valençay et Écueillé - Argy) sur une section de l’ancienne ligne allant du Blanc à Argent. De plus, depuis l’été 2019, l’extension du parcours du train touristique de Luçay à Valençay permet des correspondances avec les TER du Centre-Val de Loire, ce qui constitue un vecteur important du développement du tourisme dans le pays de Valençay qui regroupe une cinquantaine de communes.
Compte tenu de l’intérêt patrimonial de la ligne touristique, les gares ont bénéficié de travaux de restauration les unes après les autres. Pour contribuer à financer le projet, la municipalité de Luçay-le-Mâle a donc décidé de lancer une souscription avec la Fondation du patrimoine avec un objectif de collecte fixé à 10 000 euros. Le montant des travaux est estimé à 97 240 euros. À partir de 6 572 euros de dons recueillis, une subvention liée au succès de la collecte pourra être accordée. Le projet a reçu l’aval de l’architecte des Bâtiments de France. La restauration du bâtiment voyageurs devra redonner strictement son état d’origine à la petite gare, potentiel « musée vivant ». Une première tranche de travaux concerne l’extérieur du bâtiment : les façades, la couverture et la mise en peinture. La deuxième tranche, projetée ultérieurement, consiste à créer un gîte d’étape au premier étage de la gare, nécessaire au sentier pédestre Benjamin-Rabier, ainsi qu’une salle d’exposition dans l’ancienne halle à marchandises. Selon le principe de réduction fiscale de 66 % accordée aux particuliers et de 60 % accordée aux sociétés, un don d’un montant de 50 euros ne coûte respectivement que 17 euros et 20 euros. La commune et la Saba espèrent vivement que le public et les entreprises répondront à l’appel.

Pour faire un don en ligne :
www.fondation-patrimoine.org/63582

Renseignements :
Train du Bas-Berry : 02 54 40 23 22 traindubasberry@gmail.com
Commune de Luçay-le-Mâle, 22, rue du Docteur-Réau, 36360 Luçay-le-Mâle.
www.lucaylemale.fr



Sur le même sujet

Une Commentaire

  1. Güntürk Üstün 27 août 2020 1 h 19 min

    Encore un cas exemplaire de la longue chaîne d’erreurs inconcevables et répétées durant la longue histoire de la chère SNCF! Depuis le début du mois d’octobre 2009, les trains TER Centre-Val de Loire qui assuraient la relation entre Salbris et Luçay-le-Mâle sont limités à Valençay. La ligne entre les gares de Valençay et de Luçay-le-Mâle est alors fermée, en raison de l’état vétuste (pourquoi pas la rénovation?) des voies. Bref, la gare de Luçay-le-Mâle de la SNCF est toujours fermée au service voyageurs. Par bonheur, en saison estivale, la gare est desservie par la ligne touristique du Train du Bas-Berry. D’autre part, la commune Luçay-le-Mâle est reliée par un service d’autocars en remplacement du train (c’est la même vieille histoire ennuyeuse), qui circulent entre Valençay et Luçay-le-Mâle. Donc, qui vivra verra bien dans l’avenir que cet amour passionné des autocars mènera la chère SNCF dans quelle dangereuse impasse!

Commenter l'article

NOS NEWSLETTERS

  • La lettre du cheminot

    Chaque semaine, recevez les infos les plus populaires dans le monde des cheminots actifs

  • La lettre du groupe

    La Vie du Rail vous informe de ses nouveautés, la sortie de ses magazines, livres, événements ...

  • La News Rail Passion

    Recevez toutes les actus du magazine, les dossiers spéciaux, les vidéos, le magazine dès sa parution

  • La Boutique

    Nouveautés, offres exclusives, faites partie du club privilégiers des clients de la boutique de la Vie du Rail

  • Photorail

    Recevez une fois par mois nos actualités (nouvelles photographies ou affiches touristiques rajoutées sur le site) et nos offres ponctuelles (promotions…)

EN SAVOIR PLUS