fbpx

Je me connecte

E-mail*
Mot de passe*
Je valide > Mot de passe oublié?

Je m'inscris

*Champs obligatoires

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
1. Mon Compte
2. Mes activités
3. Mes Newsletters

Vous devez lire et accepter nos conditions générales de vente et d’utilisation *

* Mentions obligatoires

Je souhaite recevoir la newsletter :

Je m'enregistre

Mot de passe oublié ?

X
© L. Levert

Une triplette de LVT/5 avec en tête le 672.911, ici en gare de Leipzig Hbf, va regagner entre deux missions le dépôt de Leipzig (13 janvier 2016).

Les LVT/S ex-Burgenlandbahn radiés du parc de DB Regio

18 mars 2020
- -
Par : L. Levert

L’autorité organisatrice de transport de Saxe-Anhalt (NASA) avait attribué après appel d’offres en octobre 2018 à DB Regio l’exploitation à compter du 15 décembre 2019 des relations RB 76 Weissenfels – Zeitz (jusqu’en décembre 2024), et RB 78 Merseburg – Querfurt (jusqu’en dé­cem­bre 2032), représentant un volume annuel de 800 000 km-trains. Ces dernières, ainsi que la relation RB 77 Naumburg (Saale) Ost – Wangen (Unstrut) assurée depuis le 9 décembre 2018 par Abellio Rail Mitteldeutschland, étaient exploitées auparavant sous la mar­que Burgenlandbahn, à laquelle début 2019 étaient encore affectés neuf autorails de type LVT/S VT3.01 série 672 à une caisse. Construits en 20 exemplaires de 1996 à 1999 par Deutsche Waggonbau AG (DWA), les LVT/S, à transmission mécanique, ont une puissance de 265 kW, une vitesse maximale de 100 km/h et une capacité de 45 places.
Retirés du service commercial le 13 décembre 2019, ils ont été remplacés par six autorails série 641, analogues au X 73500 de la SNCF, à savoir les 641.001, 002, 003, 005, 006, 007 et 011. Les LVT/S ont été dans la foulée radiés du parc de DB Regio et mis en vente. L’opérateur Hanseatische Eisenbahn (Hans) en avait déjà acquis dans le passé.



Sur le même sujet

Une Commentaire

  1. Güntürk Üstün 18 mars 2020 22 h 22 min

    En 1996, Deutsche Waggonbau (DWA) a conçu l’unité multiple à deux étages DB classe 670, qui n’était cependant pas satisfaisante d’un point de vue opérationnel. Comme alternative, le DWA a développé “l’autorail seul” à un étage LVT/S, qui a été conçu pour être plus robuste et adapté au trafic ferroviaire complet et a réussi à convaincre. Ces unités diesel étaient à l’origine appelés DWA LVT/S quand elles faisaient partie de la flotte de “Burgenlandbahn” en Saxe-Anhalt. Depuis leurs achats par “DB Regio AG” en 2004, elles ont été répertoriées comme la série 672. Depuis le mi-décembre dernier, ces unités simplistes sont remplaçées par les autorails seuls VT 641 de la Deutsche Bahn (mises en service entre 2001 et 2004), qui sont des engins semblables aux X 73500 ou X 73900 de la SNCF. Ils ont puissance totale de 700 ch et une vitesse maximale de 120 km/h.

Commenter l'article

NOS NEWSLETTERS

  • La lettre du cheminot

    Chaque semaine, recevez les infos les plus populaires dans le monde des cheminots actifs

  • La lettre du groupe

    La Vie du Rail vous informe de ses nouveautés, la sortie de ses magazines, livres, événements ...

  • La News Rail Passion

    Recevez toutes les actus du magazine, les dossiers spéciaux, les vidéos, le magazine dès sa parution

  • La Boutique

    Nouveautés, offres exclusives, faites partie du club privilégiers des clients de la boutique de la Vie du Rail

  • Photorail

    Recevez une fois par mois nos actualités (nouvelles photographies ou affiches touristiques rajoutées sur le site) et nos offres ponctuelles (promotions…)

EN SAVOIR PLUS