fbpx

Nouveau !

Historail, le magazine pour les passionnés de l'histoire ferroviaire édité par La Vie du Rail, lance sa newsletter !
Recevez chaque lundi, le meilleur de l'histoire ferroviaire.

(c) S.Meillasson

Le train 5773 Paris-Austerlitz - Nice, intégrant deux voitures rouge et gris russes, passe au petit matin à Anthéor-Cap-Roux (9 juillet 2016). (c) S.Meillasson

Des voitures-lits RZD à l’essai sur Paris – Nice

24 septembre 2016
- -
Par : S.Meillasson

La SNCF procède depuis le 2 juillet 2016 à une expérimentation en phase de test : des voitures RZD circulent sur le train de nuit Paris – Nice – Paris. Ces voitures arrivent en France par le biais du Moscou – Nice (idem pour leur retour) et sont utilisées (à raison de une ou deux par convoi, selon la période) par cycle d’un mois sur le Train-Bleu. Dans le cadre de l’amélioration de l’offre des trains de nuit, elles remplacent (huit compartiments à quatre personnes pour une, avec possibilité de se doucher et de se restaurer) le matériel Corail de 1re classe utilisé précédemment. Des voitures de 2de classe ont été maintenues. Il s’agit de BC10 en livrée carmillon. La possibilité de prendre son dîner et son petit-déjeuner à la place est offerte dans les voitures russes. Les tarifs n’ont pas été augmentés. Le Nice – Paris circule conjointement avec le Briançon – Paris depuis Valence, formant ainsi une composition pouvant atteindre les 14 voitures : neuf pour le Nice et cinq pour le Briançon.

La mise en oeuvre de voitures-lits RZD découle d’un partenariat entre SNCF et les Chemins de fer russes. L’expérimentation durera trois mois et doit permettre de voir comment la clientèle réagit à ce type d’offre. La SNCF veut savoir si le produit répond aux attentes de ses clients. L’accomplissement de ce test nécessite la présence de personnels russes d’accompagnement à bord des voitures RZD, qui sont louées pour une période, elle aussi, de trois mois. Alain Vidalies devait faire le point sur les Trains d’équilibre du territoire (TET) le 21 juillet 2016 et indiquer à cette occasion les résultats de l’appel à manifestation d’intérêt (AMI) sur les trains de nuit. Conformément à sa stratégie, l’État a décidé, à l’exception de deux relations de nuit, indispensables en raison de l’absence d’alternative, de ne plus financer l’exploitation des autres lignes. Pour autant, comme on le rappelle au ministère du Développement durable, l’État a lancé un AMI pour permettre à tous les opérateurs ferroviaires de proposer, pour leur propre compte, de nouveaux schémas d’exploitation innovants sur ces dessertes.



Sur le même sujet

Une Commentaire

  1. NOREZ 27 septembre 2016 20 h 10 min

    Ok mais je voudrais savoir le temps de travail des russes du départ de Moscou pour Nice puis Nice -Paris puis Paris -Nice puis Nice- Moscou
    ou est la réglementation du travail
    Dois-je considérer que c’est comme pour les transporteurs routiers il n’y a pas de limitation d’horaires et d’amplitude

Commenter l'article

NOS NEWSLETTERS

  • La lettre du groupe

    La Vie du Rail vous informe de ses nouveautés, la sortie de ses magazines, livres, événements ...

  • La News Boutique

    Nouveautés, offres exclusives, faites partie du club privilégié des clients de la boutique de la Vie du Rail

  • La News Photorail

    Recevez une fois par mois nos actualités (nouvelles photographies ou affiches touristiques rajoutées sur le site) et nos offres ponctuelles (promotions…)

  • La News Rail Passion

    Recevez chaque mercredi toutes les actus du magazine, les dossiers spéciaux, les vidéos, le magazine dès sa parution

  • La lettre du cheminot

    Recevez chaque jeudi les infos les plus populaires dans le monde des cheminots actifs

  • La News Historail

    Recevez chaque lundi les derniers dossiers en ligne et le magazine dès sa parution

EN SAVOIR PLUS