fbpx

Nouveau !

Historail, le magazine pour les passionnés de l'histoire ferroviaire édité par La Vie du Rail, lance sa newsletter !
Recevez chaque lundi, le meilleur de l'histoire ferroviaire.

Automatisation en vue du métro de Bruxelles

31 mai 2017
- -
Par : Ph.-E. A.

Systra aux côtés de Geste et Tractebel vient de remporter un contrat pour préparer la modernisation du métro de Bruxelles. Le marché, étalé sur six ans, porte sur la conception et la mise en service d’un nouveau système de marche automatique. Les lignes 1 et 5, les plus importantes du réseau, seront à terme équipées du CBTC tandis qu’un nouveau dépôt à la station Érasme sera créé. À terme, la future ligne 3 devrait elle aussi être automatisée.



Sur le même sujet

2 Commentaires

  1. Güntürk Üstün 4 juin 2017 13 h 40 min

    Entrée en service commerciale en 1976 et exploitée par la Société des Transports Intercommunaux de Bruxelles (STIB), le métro de Bruxelles possède actuellement 4 lignes. Les lignes totalisent une quarantaine de kilomètres de voies, dont 37.5 km souterraines. En fin février dernier, le groupement SYSTRA-GESTE-TRACTEBEL a remporté un contrat pour la mission d’Assistance à Maîtrise d’Ouvrage (AMO) pour le Programme de Modernisation du Metro de Bruxelles (PMM) qui permettra à terme l’automatisation de 2 lignes du métro de Bruxelles. D’une durée de 6 ans, la mission de SYSTRA et de ses partenaires (GESTE et TRACTEBEL) s’étend de la conception détaillée jusqu’à la mise en service. La supervision et les essais de la signalisation et du nouveau matériel roulant, dont les fournisseurs ont déjà été choisis, seront clés. En outre, SYSTRA travaille à la création d’un nouveau dépôt, situé à la station Erasme, terminus Ouest de la ligne 5. L’objectif est que l’infrastructure soit prête dès mi-2018, à la réception des nouvelles rames. Deux lignes stratégiques (les lignes 1 et 5) semi-automatisées pour augmenter la capacité du métro Le choix fait par la STIB est celui d’une conduite des trains assistée par ordinateur avec système CBTC. L’objectif est d’augmenter la fréquence de passage et la capacité des lignes du métro de Bruxelles tout en les modernisant et en améliorant leur niveau de sécurité pour les voyageurs. Avec cette automatisation, Bruxelles souhaite renforcer l’attractivité de ses transports en commun pour réduire la pollution induite par la circulation automobile, particulièrement difficile dans le centre-ville.

Commenter l'article

NOS NEWSLETTERS

  • La lettre du groupe

    La Vie du Rail vous informe de ses nouveautés, la sortie de ses magazines, livres, événements ...

  • La News Boutique

    Nouveautés, offres exclusives, faites partie du club privilégié des clients de la boutique de la Vie du Rail

  • La News Photorail

    Recevez une fois par mois nos actualités (nouvelles photographies ou affiches touristiques rajoutées sur le site) et nos offres ponctuelles (promotions…)

  • La News Rail Passion

    Recevez chaque mercredi toutes les actus du magazine, les dossiers spéciaux, les vidéos, le magazine dès sa parution

  • La lettre du cheminot

    Recevez chaque jeudi les infos les plus populaires dans le monde des cheminots actifs

  • La News Historail

    Recevez chaque lundi les derniers dossiers en ligne et le magazine dès sa parution

EN SAVOIR PLUS